Partagez | 
 

 HAN lily ◊ Californication.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
queen of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 374
POINTS : 270
ICI DEPUIS : 18/07/2015
AGE : 27

COEUR : hum. hum ? #fengly, sisi.
OCCUPATIONS : harcèlement presque sexuel au Fengshui. + étudiante en journalisme (doctorat).


MessageSujet: HAN lily ◊ Californication. Sam 18 Juil - 20:10

ready or not idgaf


Lily Han
team spades




" A great talker is a great liar. "

narvalo, ur time to shine

NOM ₪ Han. PRENOM ₪ Lily. AGE ₪ 25 foutues années à mon compteur. ORIENTATION SEXUELLE₪ hétérosexuelle pure et dure, même si je n'ai rien contre les zoophiles, gays, lesbiennes ou autres tendances. NATIONALITÉ ₪ américaine & coréenne. ETUDES/METIER ₪  étudiante en doctorat de Journalisme. STATUT SOCIAL ₪ Bourrée de fric et grilleuse de cartes de crédit professionnelle. FAMILLE ₪ Spades. AVATAR ₪ Kwon Nara (HELLOVENUS).  ACTIVITÉ RP ₪ l'as tu posté ?  WANT TO PLAY? ₪ Yes, baby. A fond les ballons. MP ₪ si tu as trouvé une carte de la Sainte Trinité, as-tu mp le Game Master?  Et sinon, n'oublie pas de lancer les dés  
Code:
<t3>kwon nara (hellovenus)</t3> ₪ <a href="http://fsoc.jtkc.org/t153-han-lily-californication">hanlily</a>
je t'en pose  

t'es plutôt kim kardashian ou lolo ferrari ₪ Je joue dans la cour des grands moi. Kim Kardashian, dans le style ass de rêve et boobs de folie. Même son nez il est perfect. On à surement les mêmes cartes de crédit en plus.

si je te parle du système de cartes, tu dis ? ₪ Cool Raoul, ça c'est de l'idée et il y a moyen de bien s'éclater.

si tu devais changer quelque chose, ce serait quoi ? ₪ Hum, je ferais de toutes les blondes de la Terre des reines au QI d'Einstein. Je changerais surement la couleur des Océans en rose, pourquoi pas. Ah ouais, tous les sdf devraient porter des louboutins, dormir sur le trottoir, mais avec classe t'as vu.

t'es souple des pieds ou pas ? ₪ J'arrive à fait un doigt d'honneur avec mon gros orteil. J'suis même capable d'attraper la télécommande de la télévision avec mes pieds. Vous n'imaginez pas tout ce que je suis capable de faire avec eux, même vous en foutre un au cul.  
 
le real toi

espace du créateur ₪ Yo les gonzs' moi c'est ted, teddy tout ça quoi. J'suis une adepte des strings à paillettes et je voue un culte à Thor. J'suis étudiante en art aussi, sisi et j'entre dans ma vingtaine. J'ai grave kiffé votre fo et sérieux l'idée trou l'cul. J'pense bien m'éclater dans l'coin alors soyez gentils, fouettez-moi.  
 


" 4 shades of cards "

t'es qui, j'suis quoi  

mon caractère

garce ₪ bornée ₪ trop franche ₪ directe ₪ bordélique ₪ procrastrinatrice professionnelle ₪ fêtarde ₪ légèrement alcoolique ₪ séductrice ₪ joueuse ₪ mauvaise perdante ₪ impatiente ₪ maligne ₪ possessive ₪ rusée ₪ trop fière.

A ce qu’il paraît, j’aurais une personnalité digne de la pire connasse du monde. M’enfin, c’est ce qu’on dit. Je favoriserais plutôt les mots : ouverte d’esprit et absolument intelligente. Ouais je sais, j’ai un gros problème d’estime de soi mais pas dans le sens auquel vous pensez : disons que j’ai tendance à me surestimer. Que voulez-vous, c’est ça d’être une fille géniale, hum. J’ai toujours pensé des autres qu’ils ne faisaient partis que d’un vaste peuple sans importance, à quelques exceptions près. Je ne donne jamais facilement ma confiance même si je ferais tout pour que vous le pensez. Je suis du genre à toujours m’entourer de personnes légèrement cinglées et hautes placées, il est dans ma nature de voir la vie comme un foutu gros bordel et le bordel, j’adore ça. Derrière ma chevelure blonde et mes nichons volumineux, j’aime jouer sur les apparences et tromper les gens. C’est tellement facile de jouer la comédie que j’en suis même devenue professionnelle. J’aurais volontiers fait des études dans le cinéma mais être journaliste est un vaste rêve et avoir une langue aussi pendue que la mienne, ça aide dans ce milieu. J’aime tout savoir sur tout et je serais capable de vous traquer jusque dans le fin fond de vos chiottes. Il m’arrive d’ailleurs souvent de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Une véritable petite garce, je n’hésiterais jamais à me venger si on me la fait à l’envers. J’ai une haine particulière pour les menteurs et je me plaît à manipuler tous les petits faibles d’esprit. Vous ne savez pas à quel point c’est amusant de jouer avec ces personnes-là, comme de véritables petites marionnettes. Tout doux mon chou, je ne suis pas une grosse salope accomplie, disons juste que tout n’est qu’un vaste jeu et j’ai tendance à prendre la vie à la légère.

J’ai la fâcheuse manie de procrastiner à tout va : toujours tout remettre au lendemain, puis au surlendemain. Ne me confiez pas quelque chose de précieux, je risque de ne jamais vous le rendre, l’ayant surement déjà oublié. On m’a souvent dit que j’avais un gros problème avec l’alcool et je ne le nie pas. C’est ça d’être une fêtarde invétérée, je ne survivrais pas plus d’une heure sans quelques shooters et autres cocktails fluorescents qui me rendent aussi heureuse que stupide. J’ai carrément une bonne descente, le problème étant que mon état d’ivresse est particulier : j’ai tendance à sauter sur tout ce qui bouge et ne comptez pas sur moi pour m’en souvenir le lendemain. Passé le sixième verre c’est le trou noir infernal, hormis quelques flashbacks pas très flatteurs. Wanna play a game ? Si un jour il vous vient à l’esprit la folle idée de me provoquer, vous ne risquez pas d’être déçu. Cependant, je suis une sacrée mauvaise perdante et je n’avouerais jamais, pas même à Buddah lui-même, que j’ai perdu. Ce sera la tête haute que je partirais dans un hairflip nationale, l’air plus digne que jamais. J’ai aussi la particularité d’être trop franche, surement dû à mes origines Américaines. Dire tout haut ce que je pense : tout cela sort le plus naturellement du monde. Tu pus : Je te le dirais dans un sourire angélique. T’as une crotte de nez sur la lèvre : je m’écarterais de toi en te lançant un regard écoeuré. Ton shampoing sent le chien mouillé ? J’irais t’en acheté un à la noix de coco, t’inquiètes pas c’est cadeau. Bref, la plupart des gens prennent peur ou se vexent. Encore heureux que j’ai un don pour esquiver les gifles. Conclusion, je suis le genre de nana qu’il faut plutôt avoir en amie qu’ennemie. Il faut surtout avoir une force d’esprit monumentale pour me supporter, mais que voulez-vous, c’est ça d’être aussi géniale. 

vive le roi lion

my story
Cabinet du Dr. Spencer ₪ Manhattan, New York.
- Alors Lily, comment tu te sens aujourd’hui ? Tu as peut-être envie qu’on reparle de la soirée d’il y a deux semaines ? Tu sais, quand ta mère t’a surprise entrain de faire une mousse party dans votre penthouse de la 5ème avenue ?
- Vous savez Charlie. Je peux vous appelez Charlie ? Faisons comme ça. Ecoutez Charlie, je trouve que vous puez vraiment de la gueule alors si possible décalez-vous sinon… *Lui tend un chewing-gum à la menthe* Prenez ça.


A cette époque, j’avais seize ans, une poussée de croissance et un bonnet D. J’étais en pleine période de crise d’adolescence (je n’en suis d’ailleurs jamais vraiment ressortie) et je devais voir ce putain de psychologue à deux balles tout ça parce que j’avais la fâcheuse tendance à trop faire la fête. Que voulez-vous, aux States dans les grandes familles bourgeoises, les mères vous font voir un psy au moindre pet de travers. Deux ans plus tôt j’avais dû aller en voir un car j’avais décrété que je mangerais plus d’aliments verts. Mon frère lui, c'était plus du genre à être quelques niveaux au-dessus de moi. Vous savez, notre mère est ce genre de personne : hautaine, à moitié dépressive et accroc au botox. Ancienne mannequin divorcée de notre cher et tendre père créateur de mode, elle à complètement perdue la boule quand j’avais neuf ans. En même temps mon père s’est barré avec son associé, soudainement reconverti en homosexuel branché SM. Je ne lui en ai jamais voulu, quel genre de mec ne deviendrait pas gay après avoir vécu avec une femme comme  ma mère ? Le genre de nana complètement barjos qui enchaine les prestations dans les associations caritatives. Elle voue un culte aux Ours polaires et aux Mojitos à la fraise, what else ? Hormis le fait qu’elle a toujours voulu prendre son rôle de mère à coeur (sans jamais vraiment y arriver), elle nous as tout de même bien éduqués, mon frangin et moi. Même si je me plaisais bien à me dorer la pilule aux Bahamas avec mon vieux et son nouveau copain. J’ai ce genre de pouvoir sur les gays : ils m’adorent, sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être ma blondeur, qui sait. J’ai teins mes cheveux en blond à l’âge de quatorze ans (ce qui ma valut un aller simple chez un énième psy) et depuis j’ai toujours gardé cette couleur. L’American Style, m’voyez. Ma mère, Américaine de pure souche est d’un blond naturel irritant, mais bizarrement elle n’a jamais vraiment voulu que je lui ressemble, ni mon frère d'ailleurs. En même temps, j’suis carrément bridée, ayant prit de mon père et elle avec ses yeux bleus pétillants -d’ivresse la plupart du temps- on dirait une sorte de princesse frozen avec un éternel sourire figé sur son visage. Merci Dr. Feelgood, Chirurgien de grande renommée. Dans le feel de cette année là, j’ai rencontrée une sorte de moitié, Ae Rin, la fille du nouveau mec à mon père. Une complicité s’est instantanément installée entre nous deux et j’ai enfin eu la frangine dont je rêvais tant. Certes, j'ai déjà mon frère jumeau greffé au cul, mais Ae Rin dépasse largement toutes mes espérances en matière de particules féminines affectueuses. C’est ainsi que mon frère et moi passions la moitié de mes étés avec la belle petite Coréenne, aux côtés de nos deux papas aussi gays que fashions. Entre les crises existentielles de ma déjantée de mère, les excentricités de mon père, la rébellion de mon jumeau, ma seule bouffée d’air frais, c’était ma demi-soeur : Ae Rin.

Atelier de couture de JungHun Han ₪ New York.
- Ma poupée, viens voir papa. Il faut qu’on parle.
- Que pasa p’pa ?
- Louis et moi pensions déménager à Busan puisqu’il va y ouvrir une galerie d’art… Je me demandais si… Ça vous plairait de découvrir vos racines, ton frère et toi ? Je veux dire… Votre mère est entrain de devenir complètement folle et ça vous ferait le plus grand bien de rester avec moi. Et puis, il y aura Ae Rin aussi.


Ce jour-là, j’ai été prise d’une confusion intense. Rester à NY avec ma bande de joyeux potes, à jouer la Queen de la 5ème Avenue avec ma mère et ses pétages de câbles ou partir avec mon fabuleux père à l’autre bout du monde ? Y compris y rejoindre mon éternelle chérie, Ae Rin. Je devais avoir dix-huit ans à cette époque-là et ma mère était carrément partie en vrille après avoir rencontré Pablo, un beau peintre Italien un peu trop hippie sur les bords. Et quand une grande dame de la haute société fait sa crise de la quarantaine, ça fait carrément flipper. Entre transformer notre penthouse en havre de paix avec une musique qui donne envie de pisser toute la sainte journée et méditer entièrement nue à Central Park, y avait des limites quand même. J’allais finir par devenir aussi dingue que ma génitrice si je restais à ses côtés, pourtant, j’adorais New York. Ma vie y était même si je passais déjà tous mes étés en Corée du Sud. Pourtant après mûre réflexion (et quatre trous noirs à cause de l’alcool), je m’étais décidé. Ce n’était pas comme si je n’allais jamais revenir aux USA, mais j’avais ce sentiment intense que ma vie à Busan allait être aussi fabuleuse que les Bloody Mary de la Première Classe de Korea Airline. C'est ainsi que mon frangin et moi avons décidés de bouger nos royaux fessiers jusqu'au bout du monde.

Salle de cours de Coréen Han-Dong ₪ Busan.
- Prononcez avec moi : A-N-N-Y-E-O-N-G…..
- M’dame, comment on dit « Un Whisky sans glaçons s’’il vous plaît. » en Coréen ? D’ailleurs, y a du Whisky dans ce bled ?


Six mois après notre arrivée à Busan, mon frère et moi fêtions fièrement mes dix-neuf ans entre trois cours de Coréen et la découverte d’un peuple pas aussi innocent que ça. Nous avions quelques bases de la langue, mais pour entrer à la fac il fallait un peu plus que ces quelques bases là. En arrivant, j’étais persuadée de tomber dans un traquenard avec des gens coincés du cul et pas vraiment ouverts d’esprit, mais dès la nuit tombée, Busan se transformait. Un peu comme un club échangiste gigantesque, toute la naïveté de la journée se transformait en folie la nuit et c’est à ce moment là précis que je me suis mise à adorer ce pays. Après avoir galèré à assimiler une nouvelle langue et écriture, j’étais fin prête à m’embarquer dans l’enfer qu’était la fac. Après avoir subit un trop long transfert de l’Université de NY, mon frère et moi atterrissions dans la Busan National University, qui se valait tout aussi bien que sa compère Américaine. Après de longues années d’études, de fiestas et d’expéditions romanesques dans des boutiques de luxe, je me retrouve à présent en Doctorat de Journalisme, perdue entre des enseignants vachement sexys et des étudiants hauts en couleur. La vie à la Coréenne quoi. 




Faites vos jeux



Dernière édition par Han Lily le Dim 2 Aoû - 21:35, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 470
POINTS : -1
ICI DEPUIS : 05/07/2015
COEUR : Lubrifié
OCCUPATIONS : Etudiant


MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Sam 18 Juil - 20:26

t'es canon toi




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 412
POINTS : 4
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 21

COEUR : antonio banderas sur un lit de tacos au nutella -lâche une larme-
OCCUPATIONS : en 2e année de bachelor management communication.


MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Sam 18 Juil - 20:27

bienvenue avec sexy nara & bon courage pour ta fiche



Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 416
POINTS : 0
ICI DEPUIS : 08/07/2015
AGE : 24

COEUR : je ne souffre pas de maladies cardiovasculaires, rassurez-vous.

MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 1:42

teddy ça me dis un truc.........
bienvenue !!



society killed her

adolescence didn’t make sense, a little loss of innocence. the ugly years of being a fool. ain’t youth meant to be beautiful?©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
target of hearts

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 189
POINTS : 32
ICI DEPUIS : 05/07/2015

MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 14:58

hé franchement madmoiselle, vous êtes très charmante


 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 17:10

Bienvenue avec Nara, ça c'est du bon choix
Revenir en haut Aller en bas
queen of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 374
POINTS : 270
ICI DEPUIS : 18/07/2015
AGE : 27

COEUR : hum. hum ? #fengly, sisi.
OCCUPATIONS : harcèlement presque sexuel au Fengshui. + étudiante en journalisme (doctorat).


MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 19:50

Merci beaucoup pour cet accueil sensuel
+ ouais nara fait toujours ce genre d'effet
Revenir en haut Aller en bas
queen of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 374
POINTS : 270
ICI DEPUIS : 18/07/2015
AGE : 27

COEUR : hum. hum ? #fengly, sisi.
OCCUPATIONS : harcèlement presque sexuel au Fengshui. + étudiante en journalisme (doctorat).


MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 20:36

Je lance les dés, si j'ai bien tout capté.
Revenir en haut Aller en bas
you win or
you lose

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 206
POINTS : 100
ICI DEPUIS : 03/06/2015
COEUR : SERGE LE LAMA
OCCUPATIONS : Battre les cartes jusqu'à saigner des mains.


MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 20:36

Le membre 'Han Lily' a effectué l'action suivante : Quelle carte as-tu trouvé?

'Carte' :
Revenir en haut Aller en bas
you win or
you lose

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 206
POINTS : 100
ICI DEPUIS : 03/06/2015
COEUR : SERGE LE LAMA
OCCUPATIONS : Battre les cartes jusqu'à saigner des mains.


MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication. Dim 19 Juil - 23:27

four shades of cards


tu es validé(e) cornichon
BIENVENUE CHEZ LES XXX


★ - 1ère étape: petite patate, tu as enfin terminé ta présentation. Congrats!!! mais ce n'est que le début de l'enfer mouahahah ! Tout d'abord, il faut aller te trouver un boulot, des études, un endroit pour faire dodo et un club si tu es un étudiant ici.
★ -   2ème étape : si tu veux être so cool #2015 tu peux te créer un compte tinder, instagram et même avoir un phone par ici. Avoir une fiche pour les liens c'est mieux, si tu veux pas être alone dans la vie, alors touch.
★ -   3ème étape: pour terminer cette belle fiche, le flood et les jeux sont à ta disposition here et en plus, le flood Spades t'attend les bras ouverts !

★ -   LE MOT DE LA FIN:
Et remember: un corps sain, dans un cornichon.
:slay:

mot de fin: Lily est vraiment parfaite pour aller chez les Spades ! C'est un personnage que j'attends impatiemment de voir en jeu  



Faites vos jeux

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: HAN lily ◊ Californication.

Revenir en haut Aller en bas
 
HAN lily ◊ Californication.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Lily-Jane « Le Retour » (saison 2, épisode 3)
» [Lily-Vente-Achats] Magasin de Pah-Soah
» [04/02/1458-2nd mandat Lily-jane] Gotetdeb, seigneur de Montesquieu Volvestre
» Zoe Lily Pickup
» [28 Janvier 1458-2nd mandat Lily-jane] Stiv Rieux, Seigneurie de Réalmont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: test de personnalité :: ∞ la carte d'identité :: ∞ Présentations validées-