Partagez | 
 

 Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
queen of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 422
POINTS : 522
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 23

COEUR : oh please fuck me, hurt me, help me, threaten me, consume me, but don't forget to love me
OCCUPATIONS : être une diva, je suis la reine des trèfles après tout


MessageSujet: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 17:04

ready or not idgaf


nam jae sun
clubs




" there are so many ways to be brave "

narvalo, ur time to shine

NOM ₪ nam PRENOM ₪ jae sun AGE ₪ vingt-deux ans ORIENTATION SEXUELLE₪ bisexuel NATIONALITÉ ₪ coréenne ETUDES/MÉTIER ₪  étudiant en lettres modernes, première année de master STATUT SOCIAL ₪ entre aisé et modeste AVATAR ₪ lee tae min (shinee)  ACTIVITÉ RPdid it !  WANT TO PLAY? ₪ yes, sure MP ₪ also did it :3
Code:
<t3>lee tae min (shinee)</t3> ₪ <a href="http://fsoc.jtkc.org/u46">nam jae sun</a>
je t'en pose  

t'es plutôt kim kardashian ou lolo ferrari ₪ kim kardashian, il faut savoir rester élégant et garder le sens du détail en toute circonstance.

si je te parle du système de cartes, tu dis ? ₪ une belle pyramide en constante évolution, et l'évolution c'est fascinant.

si tu devais changer quelque chose, ce serait quoi ? ₪ le matelas de la chambre, il est terrible et bonjour les courbatures.

t'es souple des pieds ou pas ? ₪ je ne me suis jamais posé la question, ce n'est pas comme si je n'avais que ça à faire. 
 
le real toi

espace du créateur ₪ thug, mais pas trop  :slay:
 


" 4 shades of cards "

t'es qui, j'suis quoi  

mon caractère ₪ Jae Sun respire le calme, la tranquillité, l'harmonie, et inspire la sympathie. Ses qualités de sérieux, de conscience de ses devoirs le rendent sécurisant pour son entourage. Il est aussi animé par un souci de plaire et de faire plaisir et se sent facilement responsable des autres, notamment sur un plan familial où obligations et contraintes se font parfois sentir. La plupart du temps, il a une nature scrupuleuse, se montre homme de principes, souvent maniaque et pointilleux. Cela peut se traduire par un goût sûr ou un certain raffinement, mais aussi par certains rites ou habitudes excessives, comme le souci exacerbé de l'ordre ou de l'hygiène, ou encore une méticulosité extrême. Le sentiment tient également une place importante dans son existence: Jae Sun est un être sensible, tendre, et il a un sens aigu de l'amitié. Secourable, serviable, il sait merveilleusement bien conseiller et consoler. Néanmoins, il est sélectif quant à ses relations et ne donne pas son amitié à tout le monde. S'il sait être présent lorsqu'on a besoin de lui, il demande la contrepartie. Jae Sun oublie difficilement les affronts ou les trahisons et en garde longtemps la trace. Sa rancune est tenace. Il recherche la sécurité avant toute chose, et apprécie le naturel, l'authenticité et la stabilité. Attaché au confort matériel et aux biens, il se montre possessif et conservateur. Sa vie sentimentale n'est pas toujours à la hauteur de ses aspirations. Il a certaines difficultés dans ses relations, soit du fait de son manque de souplesse et une tendance autoritaire et directive, soit parce que son hyperémotivité lui joue des tours. Il est terriblement exigeant dans le choix de l'élu(e) et hésite souvent au moment décisif.
Enfant, Jae Sun était très sensible et timide et avait besoin de tendresse et d'affection. Sage, craintif, inquiet, impressionnable, il était souvent attaché à sa famille, à sa mère notamment. Rêveur, il était fréquemment dans la lune ou étourdi. Mais ça n'a pas changé aujourd'hui. Il travaillait d'autant mieux qu'il se sentait soutenu et aimé, ses résultats scolaires étaient directement liés à son attachement à ses professeurs. Une activité artistique avait été favorisé par ses parents: la calligraphie.

vive le roi lion

my storyIl était tellement plus simple de tuer dans ses rêves que dans la réalité.
A chaque fois que j'ouvrais les yeux, j'étais déçu. Déçu par la réalité dans laquelle je vivais. Déçu par tout ce que je devais subir, jour après jour, et ce depuis vingt-deux ans. Il y avait vraiment des jours où je regrettais que ma mère m'ait mis au monde sous ce putain d'abri-bus, en pleine canicule. C'était quoi son but de prendre les transports en commun avec la taille d'une baleine ? Parce que de ce qu'elle me racontait de sa grossesse, c'était que je prenais vraiment de la place. Pire que ma grande soeur, apparemment. Je faisais confiance  à ma mère à ce sujet mais bon sang, elle aurait pu choisir un autre endroit pour accoucher. Alors oui, à la fin j'avais bien atterri à l'hôpital avec ma mère, mais c'était toujours la honte de raconter la curieuse histoire de ma naissance. J'étais déçu. J'étais dégoûté. En fait, je ne savais pas si je devais rire ou pleurer de ma vie, au bout du compte. J'avais une vie absolument normale, comme tous les jeunes de mon âge. Je n'étais pas particulièrement porté sur le sport, j'étais un gosse sensible à l'époque. Les arts m'émouvaient, et le faisaient toujours aujourd'hui. Je vouais une admiration toute particulière pour ma grande soeur danseuse, pour qui j'avais des yeux pétillants et remplis d'étoiles lorsqu'elle faisait parler son corps finement sculpté. J'avais vécu dans un monde de fille. Sans père. Il avait divorcé de ma mère quelques semaines avant ma naissance, pour partir avec une autre nana. Tout ce que je ressentais pour lui, pour cet inconnu et cette immense ombre dans ma vie, c'était de l'indifférence. Oh mais je n'étais pas malheureux. Bien au contraire, j'étais quelqu'un d'optimiste. Non, plutôt quelqu'un de simpliste. Je savais tirer profit des bons, mais aussi des mauvais côtés. J'étais un peu comme une balance, un lunatique qui marchait sur un fil aussi fin qu'un cheveu. Ma mère et ma soeur m'avaient éduqué avec bonheur, joie, tendresse, tout ce qu'un enfant avait besoin. Je ne m'en étais jamais plaint. Et non, je ne m'étais jamais demandé pourquoi mon père n'avait pas voulu de moi, tout comme il n'avait plus voulu de ma soeur ni même de ma mère. L'être humain était si complexe, si désordonné, que j'admirais tous ces philosophes et tous ces psychologues qui consacraient leurs vies à donner une raison à notre comportement. Après, nous étions tous un grand mystère de l'Histoire.

Quand je fermais les yeux, je pouvais si facilement réinventer ma vie. Changer mes erreurs, garantir ma sécurité et mon bonheur. Protéger les miens. Les femmes de ma vie, les hommes de mon coeur. Tous ces gens qui m'avaient tendu la main. Oui, j'avais construit ma vie sur de l'assistanat. J'étais un gros assisté. Parce qu'avant, j'étais faible. J'étais faible parce que je ne croyais qu'en l'Homme bon. J'étais quelqu'un qui ne demandait rien à personne, qui voulait croquer sa vie à pleines dents. Une petite vie parfaite comme ça, ça faisait des jaloux. Au collège, dès lors qu'on me bousculait, qu'on m'insultait, je devenais une statue. Je me disais toujours que s'ils faisaient ça, ces petits monstres, c'était parce que leur vie n'était pas paisible. Après tout, qui en avait réellement ? La mienne ne l'était pas tout autant. Je mordais la poussière, je portais le malheur des autres, à genoux, le bras sous perfusion. Qu'est-ce qui me poussait à aller de l'avant et de m'endurcir ? L'amour de ma famille. C'était infaillible. C'était puissant. C'était ma cocaïne. Car j'étais un homme de coeur, en plus de principes. La honte que j'accumulais de la part des autres, j'allais leur cracher à la figure, bien plus tôt qu'ils ne le pensaient. Je réclamais vengeance. Et je l'aurais ma vengeance.

Rêver ne me suffisait pas à me rendre heureux. Plus je grandissais, moins l'amour de mes proches ne me satisfaisait. C'était devenu comme un traitement de longue durée, au bout d'un moment ça ne faisait plus effet. Mon corps, mon cerveau, mes émotions, s'étaient imprégnés de cet amour. Je redevenais faible. La descente aux enfers, au point le plus culminant de la vie qu'était l'adolescence. Cet artifice d'hormones où on voulait tout envoyer chier à l'autre bout du monde. Tout plaquer et vivre de ses rêves. Mais des rêves, moi j'en avais trop, et je ne parvenais plus à les réguler. Le petit étudiant modèle, irréprochable au niveau scolaire, amateurs de livres et faisant couler l'encre sur les feuilles de calligraphie, avait besoin de plus. De beaucoup plus. Je voulais l'indépendance et la paix intérieure. L'homme était objet de tentation, et débrifillateur de jugement. Mais pouvait-il se confronter à un masque ? Ce même masque je m'étais décidé de porter dès mes études supérieures engagées ? Etre imprévisible, incalculable et imperturbable était devenu ma nouvelle ligne de conduite. Loin des yeux, loin du coeur. Pour rêver mieux, il fallait stimuler les sens. Trouver la nouvelle drogue. La pure, la dure cette fois-ci. Je commençais à me piquer. Je commençais à me transformer. Je l'aimais, ma seringue enfoncée dans le bras. Je me sentais revivre comme je voulais. Je me dopais au mal, et j'aimais trop facilement ça. Mais qui pourrait me juger ? Qui pourrait me dicter ma vie quand on ne savait pas ce que j'avais vécu ? Eux, ils ne pourraient pas me rendre plus fort. Il n'y avait que moi-même pour m'endurcir. Il n'y avait que moi pour trouver une chose, une unique chose: le courage.

Il y avait tellement de moyens d'être courageux dans ce monde.
Parfois, le courage impliquait de laisser tomber sa vie pour quelque chose de plus important que soi-même, ou pour quelqu'un d'autre.
Parfois, le courage impliquait de laisser tomber tout ce qu'on avait connu, ou toutes les personnes qu'on avait aimé, pour le bénéfice de quelque chose de plus grand.
Mais parfois ce n'était pas le cas.
Parfois ce n'était rien de plus que serrer les dents sous la douleur, et le labeur de chaque jour, la course lente vers une vie bien meilleure.

C'était ce genre de courage que je devais avoir maintenant.  




Faites vos jeux



You are my perfect medicine. #kyusun;
There are so many ways to be brave in this world. Sometimes it is nothing more than gritting your teeth through pain, and the work of every day, the slow walk toward a better life. That is the sort of bravery I must have now. × by lizzou.


Dernière édition par Nam Jae Sun le Sam 8 Aoû - 22:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
9 of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 263
POINTS : 23
ICI DEPUIS : 18/07/2015

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 17:06

t'es trop rigolo sur ton avatar
bienvenue à toi


Revenir en haut Aller en bas
jack of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 493
POINTS : 126
ICI DEPUIS : 07/07/2015
AGE : 26

COEUR : stalké sans relâche par une certaine Lily...

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 17:15

hello, bienvenue, mets toi à l'aise parmi nous, on est des gens cool, ici c'est coloré, c'est jovial :slay:


stop talking shit
i don't have time for non senses, i don't have time to watch you cry bae; it's time to play.


Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 17:17

:l9:

Poussez-vous je passe. Pardon.


Bienvenue ici !!! Ton avatar est... Comment dire...
Bon courage pour ta fiche, en espérant que tu trouves vite ta place mais si jamais t'as besoin d'aide, je peux t'en faire une à côté de moi



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 17:20

TAEMIN JTM FAIS MOI DES BB- bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
target of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 89
POINTS : 1
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 22

OCCUPATIONS : Étudiant en médecine - Barman


MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 17:58

MONCHATONDAMOURQUEJAIMEJUSTEUNPEU

la gueuse a écrit:
espace du créateur ₪ thug, mais pas trop

#TMPT maggle

Bon et je te dis pas welcome, ni bonne chance parce que tu me dois une licorne et un resto. Bouge tes fesses et finis vite sinon je t'enroule dans du pq senteur Océane triple épaisseur oklm sans pression.
Tu pues.
.



❝Hunt you down❞


♚  Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive just like animals, animals like animals. Maybe you think that you can hide, I can smell your scent from miles just like animals.
#FaBAElous
Revenir en haut Aller en bas
queen of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 422
POINTS : 522
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 23

COEUR : oh please fuck me, hurt me, help me, threaten me, consume me, but don't forget to love me
OCCUPATIONS : être une diva, je suis la reine des trèfles après tout


MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 18:07

Woo Jae ¤ Toi aussi tu es rigolo Merci beaucoup

Yi Feng ¤ All Hail to Bob l'Eponge. Surtout quand il lèche les torses comme ça Et merci tout plein :3

Eden ¤ Rowi j'accepte avec plaisir Moi j'ai besoin d'amouuur, des bisous des câlins j'en veux tous les jouuuurs *#lorie*

Min Gyu ¤ Des bébés, rien que ça ? Je peux te faire tellement plus Merci beaucoup <3

Woo Jin ¤ Sale gueuse là, ton message est tellement rempli d'amour que j'en ai la larmichette à l'oeil. Allez, au nom du père, du fils, et du saint-curry: cheese-naan.


You are my perfect medicine. #kyusun;
There are so many ways to be brave in this world. Sometimes it is nothing more than gritting your teeth through pain, and the work of every day, the slow walk toward a better life. That is the sort of bravery I must have now. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 412
POINTS : 4
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 21

COEUR : antonio banderas sur un lit de tacos au nutella -lâche une larme-
OCCUPATIONS : en 2e année de bachelor management communication.


MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 18:14

j'étais fan jusqu'à ce que je vois que tu cites du lorie ? HINHIN NOP.
bienvenue taemin, c'est le bien on le voit que trop peu bon courage pour ta fiche, tu vaincras ! puis cherches bien les cartes, je suis sûr que tu y es presque demi-thug :l7:



Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 470
POINTS : -1
ICI DEPUIS : 05/07/2015
COEUR : Lubrifié
OCCUPATIONS : Etudiant


MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 19:06

TAEMIN


faut que tu viennes chez les Spades, parce que ce sont les meilleurs du monde je veux ton beau boule chez nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 470
POINTS : -1
ICI DEPUIS : 05/07/2015
COEUR : Lubrifié
OCCUPATIONS : Etudiant


MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 19:30

Du coup, tu as choisi quoi comme groupe ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
queen of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 422
POINTS : 522
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 23

COEUR : oh please fuck me, hurt me, help me, threaten me, consume me, but don't forget to love me
OCCUPATIONS : être une diva, je suis la reine des trèfles après tout


MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 19:33

Maddy ¤ Oh je t'ai déçue avec Lorie ? Pas d'inquiétude, ça n'arrivera plus
Merci beaucoup !

Rob ¤ Ah oui, rien que ça ? Navré de te décevoir, mais les trèfles m'ont beaucoup plus charmé

Et j'ai fini ma fiche, et oui et oui mon histoire c'est vraiment du caca de lama #noshame :slay:


You are my perfect medicine. #kyusun;
There are so many ways to be brave in this world. Sometimes it is nothing more than gritting your teeth through pain, and the work of every day, the slow walk toward a better life. That is the sort of bravery I must have now. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 19:54

FAIS MOI TOUT CE QUE TU VEUX JE ME VENDS VOLONTIERS EN PLUS T'ES CHEZ LES TREFLES
Revenir en haut Aller en bas
jack of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 493
POINTS : 126
ICI DEPUIS : 07/07/2015
AGE : 26

COEUR : stalké sans relâche par une certaine Lily...

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth Lun 20 Juil - 22:19

four shades of cards


tu es validé(e) cornichon
BIENVENUE CHEZ LES CLUBS


★ - 1ère étape: petite patate, tu as enfin terminé ta présentation. Congrats!!! mais ce n'est que le début de l'enfer mouahahah ! Tout d'abord, il faut aller te trouver un boulot, des études, un endroit pour faire dodo et un club si tu es un étudiant ici.
★ - 2ème étape : si tu veux être so cool #2015 tu peux te créer un compte tinder, instagram et même avoir un phone par ici. Avoir une fiche pour les liens c'est mieux, si tu veux pas être alone dans la vie, alors touch.
★ - 3ème étape: pour terminer cette belle fiche, le flood et les jeux sont à ta disposition here et en plus, le flood Clubs t'attend les bras ouverts

★ - LE MOT DE LA FIN: Elle est belle la Reine
Sinon, j'ai adoré lire ta fiche, super bien écrit, et, la partie caractère, on aurait dit un documentaire sur le Jaesun, mdrr, pull up!
Et remember: un corps sain, dans un cornichon.
:slay:



Faites vos jeux



stop talking shit
i don't have time for non senses, i don't have time to watch you cry bae; it's time to play.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth

Revenir en haut Aller en bas
 
Nam Jae Sun ¤ you're looking at the stolen youth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Indiana Jones par MarvinS
» Une anthropologue (ou presque) au club
» Invitation au Bénin !!
» [Fiche d'identité] Escarina Stolen
» HATTRICK YOUTH CLUB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: test de personnalité :: ∞ la carte d'identité :: ∞ Présentations validées-