Partagez | 
 

 Parler n'est pas chose aisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Parler n'est pas chose aisée. Lun 20 Juil - 19:17

Im Eden ∞ Bae Lawliet
Ce soir, je ne me sens pas à l'aise alors que je rentre au dortoir. J'ai pris une décision aujourd'hui, après moult entrevues avec Min Gyu j'ai décidé de prendre les devants et de dire à Lawliet ce qu'il provoque chez moi avant que ce ne soit son imbécile d'ami qui le fasse à ma place dans le seul but de m'énerver, évidemment. Mes pas sont lourds et lents, j'ai soudain l'impression que mon estomac n'est plus qu'un gros nœud et mon mal de tête va s'aggraver dès que la discussion s'entamera. J'ai peur de la réaction de mon colocataire, peur que ma confession mette un terme à notre entente, à notre amitié. Pourquoi faut-il que l'être humain fonctionne ainsi ? Pourquoi ne puis-je pas vivre avec quelqu'un et le considérer tout bonnement comme un ami, sans rien envisager. Je n'ai pas immédiatement compris ce dont j'avais envie, c'est avec ma jalousie à l'encontre de Min Gyu que mon cerveau a enfin analysé la situation et aujourd'hui, je me retrouve avec l'idée saugrenue de faire part de mon ressentit à Lawliet. Une idée que je trouve de plus en plus stupide alors que je me rapproche de ma chambre. Remarquez, je n'ai aucune raison d'avoir peur, peut-être n'est-il même pas au dortoir et je sais que s'il n'est pas là lorsque j'arrive, mon soudain courage se fera la malle et repartira aussi vite qu'il est venu. C'est ainsi que je retrouve finalement ce qui me sers d'appartement, espérant d'un côté que mon colocataire soit là et de l'autre, qu'il ne le soit pas. J'ai horreur de la contradiction, vraiment.

« Je suis rentré. »

Annonçais-je finalement lorsque j'aperçois Lawliet sur son lit. Je lui adresse un sourire chaleureux, comme toujours et dépose mon sac à dos près de mon bureau, me laissant tomber sur la chaise près de celui-ci.

« Comment s'est passée ta journée ? »

Une discussion banale, il n'y a rien de mieux pour commencer. Je crois que si je ne me retenais pas, je partirais en courant et tenterait d'oublier cette horrible jalousie par je ne sais quel miracle.
code by Silver Lungs



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Lun 20 Juil - 21:57

❝ Parfois, il suffisait d'un seul mot, d'un seul moment de partage ou même d'un seul geste pour changer le cours d'une simple journée. La tienne n'avait été qu'ennuyeuse à souhait. Depuis très tôt ce matin, tu avais quitté ta chambre pour ce stupide cours de sport, cours auquel tu n'as pas participé par manque de motivation, mais aussi et surtout par grosse flemme. Tu t'es donc installé auprès de tes camarades issus de la bande j'ai envie de rien foutre aujourd'hui et tout en étant assis au bord du stade, vous avez parlés de jeux vidéos, de dessin animé et de mecs, oui de mecs. Ce dernier sujet était plutôt un sujet tabou pour toi car tu avais jeté ton dévolu sur un jeune garçon plus jeune, plus mystérieux et dont personne ne se soucier, hormis toi, évidemment. Voilà ce qu'avait été ta matinée, quant à ton après-midi, ça n'avait été qu'un moment gracieux, profitable dirons-nous. Allongé sur ton lit, ta console en main, tu étais en chasse dans les hautes herbes à la recherche d'un posipi. Déterminé à en trouver un, tu avais passé l'après-midi sur ta console, jouant à ce fameux pokemon, quel bon dresseur que tu es mon enfant. Alors que la fin des cours retentissait sur l'ensemble du campus, ta lève se tourna vers ton portable qui affichait l'heure. Un rire passa alors la barrière de tes lèvres après avoir compris que tu avais donc passé cet après midi à jouer, cela ne t'as pas arrêter pour autant. Tes jambes soudainement en l'air, s'agitant comme un enfant dans un berceau, tu continuas ta partie avant d'entendre une voix bien familière. Sans prendre la peine d'arrêter de jouer, les yeux fixant toujours l'écran, tu t'adressas à ton cher colocataire. « Chiante, enfin.. J'ai passé l'après midi à chasser et j'ai attrapé pleins de pokemon, tu veux voir ?! » Tu te redresses soudainement et te dirige vers ton ami, venant te poser sur ses cuisses et tournant la console vers ses yeux tout en souriant bêtement . « Regarde ! J'ai un pikachu ! Il a été dur à avoir, mais je l'ai eu ! » Après réflexion, une petite moue se figea sur ton visage avant que tu n'enregistres ta partie pour te préoccupé de ton ami. « Bon, et toi ta journée ? Aussi chiante que la mienne, ou plus intéressante ? »
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Mar 21 Juil - 16:21

Im Eden ∞ Bae Lawliet
Lawliet est mignon et attachant, c'est sans doute pour ça que sa présence au sein de mon espace de vie ne me gêne pas. Je n'avais encore jamais vécu avec personne, mes parents mis à part mais j'ai vécu seul dès l'âge de seize ans alors j'ai perdu l'habitude. Pourtant je me sens bien ici, même si l'intimité est minimale. Je ne peux m'empêcher de rire lorsque mon colocataire m'annonce qu'il a capturé de nombreux pokémons. Encore une chose que je ne connais pas, contrairement aux gens de mon âge. Comprenez, je connais en théorie mais je n'y ai jamais joué, je n'avais pas le temps de jouer, je devais apprendre mes textes et ensuite les interpréter devant la caméra. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Lawliet vient s'installer sur mes genoux et mes mes mains passent autour de son bassin alors que mon menton se pose sur son épaule pour regarder par dessus celle-ci l'écran qu'il me présente. Je me sens bien lorsqu'il est contre moi, comme si je n'étais jamais seul, comme si j'avais réellement quelqu'un sur qui compter et puis, j'aimerais qu'il y ait plus tout en ayant peur de ce que cela pourrait signifier. C'est d'ailleurs ce dont je me suis persuadé de lui parler aujourd'hui mais plus les secondes passent, plus je me dis que c'est une bêtise, que cela changera tout entre nous parce que je sais, je sens que ce n'est pas réciproque. Si les gens s'intéressaient à moi, c'était pour ma célébrité mais ici, je n'ai plus rien, je n'ai plus l'atout principal. Je ris doucement lorsque mon ami me montre ses victoires de la journée mais après l'annonce de son gain, il éteint le jeu et se concentre sur ma petite personne, ce qui fait battre un peu plus mon cœur encore. Pourtant je devrais être habitué désormais à ce genre de petit détail.

« Ma journée ? J'ai bossé... J'avais une réunion avec le club de danse et j'ai eu cours ensuite. J'avais envie de rentrer et de passer du temps avec toi mais j'avais un peu peur que tu sois avec Min Gyu. »

Un reproche à peine dissimuler. Je n'y suis pour rien si l'attachement crée en moi jalousie et possessivité.
code by Silver Lungs



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Mar 21 Juil - 17:47

❝ Ce n'était pas quelque chose de naturel, avoir une telle proximité avec son colocataire. Beaucoup se font la guerre, d'autre s'évitent, puis il y a toi qui agis comme un véritable ourson vivant. Tu écoutais ton ami détaillé sa journée qui avait l'air bien plus intéressante que la tienne. Malheureusement, ce qui te stoppait dans ton envie d'études était certainement cette faculté à avoir un QI plus élever que les autres. Tu étais en avance, trop en avance et pourtant tu voulais quand même suivre le même système scolaire qu'un élève normal, malgré ses malheureux désavantages. Un long souffle de désespoir passa la barrière de tes lèvres avant que tu inverses ta position. Voulant te retrouver face à ton vis à vis, c'est sans gêne que tu pris place à califourchon sur lui, passant tes bras autour de son cou tout en souriant au jeune garçon d'un air idiot, comme tu avais l'habitude de le faire. « Comme tu peux le voir, je ne suis pas avec Min Gyu aujourd'hui et à dire vrai, on s'est un peu disputé la dernière fois donc c'est un peu tendu entre nous. » Tu viens à déposer ta tête sur son épaule, enfouissant ton visage d'enfant au creux de son cou, comme pour chercher du réconfort. Tu étais conscient qu'Eden t'offrirait tout ce dont tu avais besoin et tu en profitais bien, en toute modération évidemment. « Une histoire idiote, encore une fois. » Un petit grognement t'échappe et tu relèves la tête, souriant toujours à ton ami avant de sautiller sur lui comme un enfant aillant mangé trop de bonbons. « Dis-moi, Min Gyu te dérange quand il vient j'ai l'impression non ? Ou alors je me fais tout simplement des films.. » Tu étais perplexe à la suite de ta question, te demandant si il n'y avait pas eu une altercation entre les deux garçons durant ton absence. Connaissant le caractère de ces deux là, cela ne t'étonnerai même pas. « Il y a eu quelque chose entre vous deux ? Ou alors tu es amoureux de lui et tu es jaloux de moi ! » Un rire t'échappe à la suite de tes derniers mots, tu imaginais mal les deux garçons être ensembles, ils étaient bien trop incompatible pour qu'il y ai quelques choses entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Ven 24 Juil - 13:34

Im Eden ∞ Bae Lawliet
Lawliet ne me facilite pas la tâche, loin de là. Je ne peux que me blâmer pour ressentir plus que ce qu'il a à m'offrir, parce qu'au fond il n'a rien fait pour que j'ai envie de plus qu'une amitié avec lui. Lawliet est ainsi avec les gens, tactile, attachant, du moins il l'est dès que je le vois mais je ne suis désormais plus certain que ma vision de lui ne soit pas biaisée. Seulement, personne n'a jamais agit ainsi avec moi, personne ne m'a jamais fais de câlin, de bisous, personne n'a jamais passé autant de temps avec moi ou ne s'est intéressé à mes journées. Du moins pas en dehors des plateaux de tournage. Lawliet est le premier et je ne peux m'empêcher de penser que peu importe qui aurait été mon colocataire, j'aurais développé ce genre de sentiment. Pourtant tous le monde n'est pas Lawliet à mes yeux, loin de là.

« Vous vous êtes disputés ? Pourquoi ? »

Cache la joie dans ta voix Eden, cache-là. Je soupire doucement et enfoui mes doigts dans les cheveux de mon merveilleux colocataire, les caressant doucement alors qu'il se blottit contre moi. C'est étrange, je suis à l'aise et mal à l'aise à la fois. J'aime être proche des gens mais je ne le supportais que peu avant. Désormais je pourrais passer mes journées à tenir Lawliet entre mes bras.

« Je n'aime pas ça. Il envahit mon espace, il est toujours là, toujours collé à toi, à te faire des bisous et des câlins alors que je suis là. J'ai l'impression que lorsqu'il est là, je n'existe plus. »

Je suis là pour avouer après tout alors autant tout lui dire puisqu'il pose la question. Seulement la phrase qui suit est inattendu et même si je tente de le cacher, je peux sentir mes joues s'échauffer. Comment peut-il être si proche de la vérité et se tromper à ce point en même temps ?

« Non, je... » Devrais-je tout déballer maintenant ? Est-ce ce que l'on appelle une occasion en or ? Mon cœur bat à tout rompre, j'ai mal au crâne et l'impression que je pourrais vomir à tout moment. « C'est le contraire Lawliet. Je suis jaloux de lui parce qu'il a toute ton attention. Je suis jaloux de lui parce qu'il te connaît mieux que je ne te connais et ça, ça me rend fou. »

Les sentiments sont une chose étrange, une chose que j'ai déjà dû jouer, interpréter des dizaines de fois et pourtant, lorsque je les ressens vraiment, je n'ai aucune idée de comment les exprimer.
code by Silver Lungs



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Ven 24 Juil - 23:29

❝ tout n'était donc que jalousie ? Au fond de toi, tu avais envie de rire, de te moquer de lui tout en le serrant fortement contre toi, mais tu n'en fis rien. Tu te contentais de le fixer, laissant ton sourire s'élargir progressivement à la suite de ses mots qui raisonnaient encore dans un coin de ta tête. Alors comme ça, il sous entendait vouloir plus attention que ce fameux Min Gyu hm ? Ou alors il essayait de dire une toute autre chose, mais avec ton esprit simplet, c'était plutôt dur pour toi de te faire une idée de ce qu'il voulait vraiment. Cependant, tu te laissais apaisé par sa douce présence, calmant ton humeur d'enfant surexcité. La question qu'il t'avait posé au sujet de ta dispute te revient soudainement en tête, c'est donc tout naturellement que tu pris soin de lui répondre malgré l'attente. « Mh.. Min Gyu a cherché à savoir pourquoi je ne lui avait jamais parlé de mes sentiments lorsque l'on était plus jeune et ça m'a plutôt blessé car il insistait vraiment et je n'aime pas parler de ça, il le sait très bien. » Cette relation passé avec Min Gyu t'avait clairement blessé étant plus jeune, tout comme aujourd'hui d'ailleurs, un amour qui n'a jamais vu le jour, il fallait bien se douter que ça ferait forcément mal un jour ou l'autre, cependant, tu secouas à nouveau la tête, préférant te préoccuper de ton ami plutôt que de tes vieux démons. « Alors dis-moi, si j'ai bien compris, tu es jaloux de mon meilleur ami parce qu'il a plus d'attention venant de moi que je ne t'en fais à toi c'est ça ? » Ils avaient deux personnalités différentes et pourtant, même ça ne t'empêchait pas d'être attiré par les deux garçons, bien au contraire. Chacun avait sa petite particularité qui te plaisait énormément à t'en faire fantasmer par petite dose, cela dit, tu n'avais jamais réellement pensé à sauter le pas avec Min Gyu, par simple principale en vue de la nature de votre relation actuelle. Quant à Eden, c'était plutôt compliqué. Il t'attirait énormément, mais il avait ce petit quelque chose qui te donné l'impression de voir un garçon plutôt résistant face à ce genre d'échange. « Encore une fois, si j'ai bien compris, tu veux que je t'accorde plus d'attention que lui, que tu ais une certaine avance c'est ça ? » Cette histoire t'amusais vraiment, mais en même temps, elle donnait quelque chose d'excitant, sans que tu ne saches exactement ce que c'était. Tes bras toujours présents autour de son cou, tu caressais sa nuque du bout de tes doigts tout en le regardant longuement, avec une légère insistance, cherchant à percer sa petit carapace qu'il avait l'air d'avoir forgé autour de lui. « Si tu es jaloux de lui, je peux échanger les rôles si tu veux. Pour ça, il suffit d'avoir un train d'avance, de possédé ce que lui n'a jamais eu mais qu'il aurait pu avoir, tu comprends ? » Inconsciemment, tu venais de te détourner de ton meilleur ami et ancien amant, pour te tourner et t'offrir à ton cher et tendre colocataire. A ce moment précis, tu ne savais où cela allait te mener, mais encore une fois, tu n'avais pas vraiment peur, ce n'était que de l'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Jeu 30 Juil - 15:43

Im Eden ∞ Bae Lawliet
J'apprends, petit à petit, toute ces choses que je voudrais savoir sur toi, sur ta personne, toute ces choses qui font que tu es toi et pas un autre. Ce sont des détails, des anecdotes, parfois même simplement un renseignement qui pourrait paraître insignifiant mais que j'aime savoir. Je me demande toujours pourtant si c'est parce que c'est toi, ou si c'est parce que tu es la personne qui partage ma vie grâce au hasard. Je me demande si j'ai réellement un faible pour toi, ou si c'est l'idée de l'amour qui me rend faible. Ce sont des choses que je ne comprends pas, des sentiments, des questionnements auxquels je n'avais encore jamais été confronté. La seule chose dont je suis certain, c'est que je suis jaloux de Min Gyu et que plus je vous vois ensemble, plus j'ai envie de vous séparer, de le rendre jaloux à son tour et de t'avoir pour moi et pour moi seul. Jalousie, possessivité ou égoïsme, ça, je ne saurais le dire.

Je ne fais qu'acquiescer aux propos de Lawliet, après tout il n'est nul besoin de faire plus que ça, je lui ai déjà dis la raison de mon comportement et il ne fait que me répéter. Il a raison, il n'y a rien de plus à ajouter et pourtant, à mesure qu'il répète mes propres mots, mes mains se resserrent un peu plus sur sa taille, comme s'il allait m'échapper et s'en aller. Les doigts de mon colocataire font de légères pressions sur ma nuque et je ferme les yeux un très bref instant, si bref que cela ressemble à s'y méprendre à un simple clignement de mes paupières. Ce n'est qu'aux mots qui suivent que je relève mon regard dans celui  de l'As. Est-il vraiment en train de me proposer ce que je crois qu'il me propose ?

« Lawliet.. Ne plaisante pas avec ça.. Je sais que ça n'a pas de sens, que les sentiments ne se transformeront jamais en plus que de l'amitié pour toi. Bien sûr, si tu le veux, je serais plus que ravi de prendre cette avance mais je n'ai pas envie que tu te forces pour me faire plaisir, même juste une fois. »

Je crois que jamais encore je n'avais parlé aussi sérieusement à mon colocataire mais je veux être certain que les choses ne vont pas uniquement dans mon sens. Si je possède ce que Min Gyu n'a jamais eu, je dois être certain que ce n'est pas une trop grande gentillesse de la part de mon cadet. Pourtant, juste après mes paroles, ma prise sur la taille de Lawliet se relache un peu, je sais désormais qu'il ne partira pas.
code by Silver Lungs



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Lun 3 Aoû - 16:25

❝ il fallait avouer que la situation était plutôt délicate. d'un côté, tu avais ton meilleur ami et âme soeur d'une certaine façon, puis d'un autre, tu avais ton tendre et merveilleux colocataire avec qui tu avais une complicité assez rare et inattendu. prendre parti de l'un d'eux était plutôt impossible à tes yeux, donc de ce fait, toi qui n'étais qu'un fin stratège, tu proposas à ton ami de passer un doux moment dans ses bras histoire de mettre tout le monde, bien que venant de toi, cela parfait d'un bon sentiment, pour lui, c'était une tâche plutôt compliquer. toujours à califourchon sur lui, tu le fixais intensément, l'écoutant attentivement, décortiquant chacun de ses mots avec grande attention. tu ressentais une certaine réticence à sa voix, tu te mis alors à rire nerveusement avant de soupirer longuement, lui faisant comprendre de cette façon qu'il faisait fausse route. « Je l'avoue, je n'ai pas de sentiment amoureux à ton égard, mais je pense être capable de t'aimer assez pour vouloir faire ça. Je sais que je suis du genre à courir après n'importe qui, mais passer à l'acte est quelque chose de sérieux en soi, donc autant faire ça avec quelqu'un dont on a une énorme affection. » Tout en continuant tes caresses du bout de tes doigts sur sa nuque, tu le fixais longuement avant de sourire légèrement, laissant par la suite mes mains glisser jusqu'au haut de son torse, jouant ainsi avant le tissus qui recouvrait ce dernier. « Je vais pas te forcer à le faire si tu n'en as pas envie, mais sache que je ne fais pas ça par pitié, au contraire. » Finir dans ses bras serait peut être la meilleure chose pour toi en ce moment, soignant ton malheur avec Eden n'était pas une si mauvaise chose, et d'une certaine façon, ton cher colocataire offrirait ses services pour réparer ce que Min Gyu avait détruit, cependant, plutôt que de déballer tout ceci à ton ami, tu restas muet, essayant de le convaincre tant bien que mal. « C'est pas quelque chose de mal, tu n'es pas en couple et moi non plus. On est majeur et libre de faire ce qu'on veut après tout non ? »


keur bb:
 
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Dim 23 Aoû - 16:16

Im Eden ∞ Bae Lawliet
Je sais Lawliet. Je sais que tes sentiments n'iront jamais dans cette direction avec moi et aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai l'impression que les miens les rejoindront bientôt. Je pense que mon colocataire est le reflet de ma solitude antérieure. Il est le premier duquel je suis proche ainsi, le premier véritable ami que j'ai eut. Bien sûr, j'ai déjà connu des aventures mais ce n'était que purement physique, même pour la première fois, celle dont je garde le pire souvenir, d'ailleurs. Depuis, je ne fais que m'amuser mais malgré ça, je ne veux pas m'amuser avec Lawliet, je ne veux pas qu'il soit un jouet et je veux qu'il ait pleinement conscience de ça. Je ne l'apprécie pas que pour son corps, je n'ai pas envie de lui simplement pour me soulager, c'est bien différent. D'après les propos qu'il tient, il comprends, il soutient et il partage mes envies. C'est seulement à cet instant, aussi étrange cela puisse-t-il paraître, que je me demande ce que cela va changer entre nous. Est-ce que nous saurons garder notre si belle amitié après tout ça? Est-ce que notre proximité, notre complicité restera la même? Je ne peux qu'espérer que ce sera le cas. Au fond, je ne suis qu'un homme et lorsque quelqu'un que j'apprécie se trouve ainsi si proche de moi et me fait une proposition des plus intéressantes et affriolantes, je ne peux décemment pas refuser. Après tout, il n'a pas tord, nous ne faisons de mal à personne.

« Tu es célibataire, je le suis aussi et je ne regretterais jamais. »

Je souris à la fin de ma phrase, je souris puis remonte ma main droite le long de la colonne vertébrale de Lawliet pour l'attirer encore un peu contre moi et c'est lorsque je hausse mon visage que, pour la première fois, mes lèvres rencontrent les siennes. Ma main gauche, elle, se déplace désormais sur la cuisse de mon cher colocataire alors que les battements de mon coeur s'emballe à une vitesse folle. J'ai tant imaginer ce moment, peu importe les avertissements et recommandations de Min Gyu, j'ai toujours désirer que cela arrive et désormais, les malaises laissent place à un grand désir. Nous ne faisons rien de mal. Je répète ces mots afin de me persuader que je ne profite pas de toi, de ta tristesse, de la dispute que tu as eu avec Min Gyu. Je ne veux pas être ce genre d'homme et en même temps, à cet instant, je n'ai absolument pas envie de réfléchir. Pour la première fois depuis mon arrivée à Busan, je n'ai pas envie de me poser de questions.
code by Silver Lungs



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Dim 23 Aoû - 17:08

❝ tu avais ce besoin de te sentir aimé et bien que cela puisse paraitre égoïste, ce genre d'échange charnel était une façon pour toi de prouver à quel point tu pouvais tenir à quelqu'un. tout le monde savait à quel point tu avais une façon bien à toi de faire les choses et dieu seul sait combien certaines de tes façons déplaises à énormément de personnes et pourtant, tu continues, avec ou sans eux, cependant, tu savais qu'eden était le garçon qui serait toujours présent pour toi, quoi que tu fasses. il était l'une des rares personnes de cet établissement à comprendre ton fonctionnement, à te supporter malgré tout tes caprices, à tes soutenir quelque soit les choix que tu feras dans le futur. il avait un peu ce statut d'homme idéal que tu as toujours voulu avoir comme petit ami, mais tu voulais bien évidemment le préserver de toute douleur et malheur possible car tu avais conscience du mal que tu pouvais faire aux gens, surtout aux personnes qui portait ce lourd statut de petit ou petite ami(e). ses mots avaient eu le don de t'arracher un sourire, pourquoi ? tu n'en savais rien, après tout, tu étais comme ça. simplet et joyeux pour un rien. ses lèvres rencontrant les tiennes pour la première fois avait eu le don de t'offrir une douce et tendre sensation que tu n'avais pas eu depuis longtemps, c'est donc tout naturellement que tu viens glisser mes bras à nouveau autour de son cou, cherchant à approfondir ce baiser qui ne faisait que débuter. un faible soupir t'échappes alors que tu te colles contre lui, tes doigts caressant sans cesse sa nuque alors que tu essayais tant bien que mal de glisser ton muscle chaud et humide entre ses lèvres pour rencontrer son jumeau. au final, tes gestes et même ton corps ne faisait que reproduire ce que tu désirais depuis longtemps, bien que tu t'étais montré discret à ce sujet, eden ne t'avais laissé indifférent.


Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 259
POINTS : 98
ICI DEPUIS : 17/07/2015
AGE : 24

COEUR : I may have something for a Queen.

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Mar 1 Sep - 14:32

Im Eden ∞ Bae Lawliet
J'oublie un instant les conséquences que pourrait avoir notre acte, je veux simplement profiter de l'occasion que Lawliet me donnes, du cadeau qu'il m'offre. Depuis mon arrivée à Busan, je n'ai été si proche de personne et j'admets que faire ça avec lui me rassure et me donne du baume au cœur, comme si c'était la preuve que je peux continuer à vivre sans les caméras, continuer à vivre ma vie comme un homme lambda et non comme l'une des célébrités les plus populaires du Royaume-Uni. Lawliet ne le sait pas et ne le saura sans doute jamais mais grâce à notre rapprochement, j'ai l'impression de pouvoir recommencer à zéro ici et c'est un sentiment des plus agréables. À moins que ce ne soit son corps contre le mien qui le soit. Un sourire se dessine sur mes lèvres lorsque le corps de mon colocataire s'approche encore un peu plus du mien, comme s'il était possible d'être plus proche. Je ne romps pas le baiser pour autant, bien au contraire, je m'y perds, je laisse ma langue venir taquiner la sienne et pendant que je me laisse porter, mes mains se font un peu plus actives. J'ai déjà touché son corps, j'ai déjà caressé sa peau, distraitement, l'air de rien, je l'ai déjà câliné mais cette fois, ça n'a rien à voir, cette fois, c'est bien différent. Ma main gauche continue à caresser la cuisse du jeune voyant puis elle remonte sur sa taille et le long de son buste, ma main droite prenant sa place sur l'autre cuisse de mon cadet. Puis, lentement, elle vient se glisser sous le tee-shirt de mon colocataire pour enfin avoir accès à sa chaude et douce peau dorée. Je ne m'aventure pas bien loin, je me contente de découvrir Lawliet comme j'ai eu envie de le découvrir ces dernières semaines. Je ne pense plus qu'à lui, qu'à son odeur enivrante, qu'au plaisir qu'il me fait et qu'au soulagement qu'il ne m'ait pas rejeté.
code by Silver Lungs



- Do not let people tell you who you are -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée. Mer 9 Sep - 19:22


❝ un simple soupir de satisfaction passe la barrière de tes lèvres alors que tu venais à rompre ce baiser plus que délicieux. toujours proche de son visage, tes lèvres caressant toujours les siennes, tu le fixes, intensément, comme si ta vie dépendait de la sienne avant que tu ne prennes l'initiative de te lever tout en prenant sa main dans la tienne. tu le forces doucement à se relever avant de retirer le seul tissus recouvrant la peau de son torse, le faisant par la suite, rejoindre le sol. machinalement, tu viens glisser tes mains sur sa peau nu avant de t'approcher à nouveau de lui, enfouissant ton visage au creux de son cou, lui mordant délicatement la peau de ce même lieu alors que tu partais à reculons, l'attirant dans ta démarche jusqu'à vous faire tomber sur ton lit. de nombreuses fois tu avais rêvé de cela, sans que ça ne puisse réellement ce produire, du moins jusqu'à aujourd'hui. calmement, tu remontes tes mains pour les perdre dans ses cheveux, plongeant ton regard dans le sien tout en souriant. « Il n'y a pas de quoi avoir peur pas vrai ? » bien que tu avais l'habitude de coucher à droite et à gauche, tu avais légèrement peur de faire mal les choses avec Eden. tu n'étais que bien trop protecteur et attaché à lui pour penser à lui faire du mal. tu avais certes, énormément envie de lui, mais quelque chose te perturbait au point de te gêner quelque peu. « Est-ce qu'on va devoir se battre pour la place de dominant ou pas ? » habituellement dominant, tu aurais laissé la place à ton ami avec facilité, contrairement à d'autre, cependant, sans savoir ce genre de chose, tu ne pouvais aller plus loin, c'est presque aussi important que l'acte en lui même. encore une fois, ce genre de chose prouvait bien que tu étais loin d'être comme tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: Parler n'est pas chose aisée.

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler n'est pas chose aisée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLUE]Donner une baffe/Faire parler son sackboy
» bug de l'application faire parler un objet sur mirror nano nabaztag
» parler de nabaztag à nabaztag
» Parler à des étrangers avec Omegle.
» mon nabaztag ne veut pas me comprendre, je dois parler chinois .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: anciens rps (dortoirs)-