Partagez | 
 

 very bad games in vegas ft.dalya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
6 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 183
POINTS : 53
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 27

COEUR : son lion dominant yohan # we ride, we die, we live again
OCCUPATIONS : présidente du club de danse


MessageSujet: very bad games in vegas ft.dalya Mer 22 Juil - 16:05

crazy little thing called love

thelma and louise
tenue +
Enfin. Elles étaient parties très tôt ce matin, et Slive avait dû quitter le lit de son petit ami dès quatre heures du matin. La jeune femme ne s’était jamais levée aussi tôt. Elle se regarde dans le miroir. Vêtue d’une robe rouge, et coiffée d’un chignon brouillé, l’étudiante se sentait fin prête pour passer une agréable soirée au casino en compagnie de son bébé Darya. Les deux amies devaient certainement passer pour les lesbiennes les plus sexy de Vegas tellement elles se trouvaient être proches. Ça n’était pas grave, les deux demoiselles savaient parfaitement que cela n’était que de l’amitié qui n’avait pas de limite, et pas de fin. Faire un break n’était pas plus mal pour la présidente du club de danse. Elle se sentait le besoin d’être loin de tout ce qui était source de conflits. Même ses amis à l’université ne parvenaient pas à lui faire oublier les disputes interminables avec son ex petit ami. Ahin était de plus en plus insupportable, et elle n’en avait pas parlé à Yohan. Ça n’était pas le bon moment de toute façon, que pourrait-il faire ? Slive se le demandait sérieusement. Mais son esprit ce soir, était à la fête. En effet, les lumières et la vie nocturne de la ville américaine la rendait toute joyeuse. La jeune femme s’empara alors de son téléphone et envoya une photo à son homme pour ne pas qu’il l’oublie pendant ce séjour. Elle posa finalement son portable et enfila ses escarpins avant d’entrer dans la salle de bain. « Darya t’es bientôt prête ? Les beaux américains n’attendent pas ! » gloussa-t-elle alors qu’elle appliquait du gloss sur ses lèvres charnues. Elle rejoignit alors sa compagne dans la chambre et la dévisagea d’un air taquin. « pas mal la demoiselle. Je m’en trouverai presque jalouse si on te reluque dans la rue. » Elles avaient beau ne pas partager de sentiments amoureux, Slive supportait difficilement passer au second plan avec elle. Possessive et jalouse, elle l’était rarement, mais quand elle en était victime, ça n’était pas anodin. Elle attrapa finalement un grand manteau noir et passa une main dans ses cheveux, tournant sur elle-même. « tu me trouves comment ? » La réponse en était évidente, mais Slive ne se lassait jamais des compliments qu’on pouvait lui faire : c’était étrange mais, quand les garçons, en cours, se retournaient sur son passage, elle les envoyait balader gentiment, les prenant pour des idiots. Les rancunes du passé étaient intacts, et Darya connaissait l’histoire de la brune ténébreuse, c’était peut-être pour cela qu’elles s’entendaient si bien. La danseuse tourna un moment autour de son amie avant de poser ses mains sur ses hanches. « dis..je mets un soutien-gorge ou pas ? » demanda-t-elle en pressant finalement sa propre poitrine entre ses doigts. « ça fait pas trop vulgaire ? » Une grimace apparue sur la figure de Slive. Vulgaire, beaucoup de personnes la trouvaient ainsi, surtout les filles, la jalousie se lisait dans leurs yeux lorsqu’elle passait devant elle. Dalya avait été différente, c’était donc la raison pour laquelle la cambodgienne l’aimait plus que les autres.

made by roller coaster



L    I    V    E

time to fallen leaves.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 416
POINTS : 0
ICI DEPUIS : 08/07/2015
AGE : 23

COEUR : je ne souffre pas de maladies cardiovasculaires, rassurez-vous.

MessageSujet: Re: very bad games in vegas ft.dalya Ven 24 Juil - 5:52

slive&darya
ootd + c’est ce soir qu’elles vont à las vegas. elle a pas trop réussi à dormir. a pas trop y penser. l’excitation sûrement. du coup, elle a dû dormir vers deux, trois heures du matin. elle aurait pu dormir beaucoup plus, mais y'a cette insomnie qui a faillit l'emporter loin, qu’elle pouvait même plus discerner la réalité du rêve. elle a l'habitude. l’habitude de dormir tard. l’habitude de pas savoir comment les autres font pour dormir si vite. l’habitude de ressembler à un cadavre au réveil. l’habitude de pas dormir beaucoup. slive est censée venir à cinq heures et elle est toujours pas prête. m’enfin, elle a jamais été prête dans sa vie. // après avoir passé la plupart de son temps dans son lit en fixant le plafond comme une autiste, elle finit par se diriger vers la douche, histoire d’avoir les cheveux tout propres, histoire d’avoir la peau aussi douce qu’un pamplemousse. en sortant, elle enfile cette robe blanche, aussi pure de ce qu’elle a l’air. ça semble bien dévoiler sa poitrine, enfin. "sa poitrine", merci aux canadiens, les inventeurs du push-up. après tout, elle sait très bien que son amie va débarquer dans une robe somptueuse, elle sait que ça va mettre toutes ses formes en valeur. slive, elle est bonne. elle a un teint de rêve. elle a des seins et un cul. ça tout le monde en a conscience. pas étonnant que darya y touche au moins dans une fois dans sa vie. toutes les deux, elles sont aussi inséparables qu’un burger et des frites. ça choque personne de les voir s’embrasser comme si de rien n’était. ok, son copain ça compte pas. mais on sait que c’est pas sérieux, elles ont juste pas la même définition de l’amitié. // elle a même pas le temps de respirer que cette slive semble déjà être là à lui presser le cul. « ouais bientôt. je sais pas comment t’as fais pour te préparer à cette heure-là, je suis claquée. » qu’elle dit grossièrement avec son accent. elle est contente d’aller à vegas malgré tout l’argent qu’elle va claquer dedans. elle est contente d’y aller avec slive. elle est contente de savoir qu’elle va rencontrer pleins de mecs. pourtant y’a zéro expression sur son putain de visage. on dirait que quelqu’un est mort, tout ça parce qu’elle a pas assez dormi. elle se regarde dans le miroir, puis commence à dessiner ses yeux du plus beau eyeliner. ce trait, elle le fait tout bien. elle veut qu’il soit agressif. une vie sans eyeliner c’est pas une vie. c’est comme voir la vie sans pizza, c’est inimaginable. // alors qu’elle essaye de se maquiller en abusant de son anti-cernes, sa copine observe son choix vestimentaire. ses yeux disent pas mal, tandis que ses paroles en disent beaucoup trop. la cambodgienne a toujours eu le don d’exagérer et c’est ça qui est drôle. « et toi alors, tu sais très bien que le rouge ça excite les mecs. » à ce rythme, ça l’étonnerait même pas de savoir que slive va se faire violer en rentrant, ça serait même une évidence. elle la regarde avec son gros manteau noir et n’hésite pas à lâcher un « bonne. » comme si de rien n’était. elle a enfin fini de se maquiller qu’en entendant les mots de slive, elle ne peut pas s’empêcher de rire. « vulgaire ? si t’es bien dans cette robe c’est l’essentiel. ça va, tu ressembles pas une pute. » avec elle, elle peut tout lui dire sans que ça la gêne et c’est pour ça qu’elles s’entendent si bien. c’est ainsi que l’allemande met alors ses cheveux en place, enfile sa veste et ses talons pour se diriger vers la sortie. « meuf, on y va ? je veux pas rater l’avion. »



society killed her

adolescence didn’t make sense, a little loss of innocence. the ugly years of being a fool. ain’t youth meant to be beautiful?©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
6 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 183
POINTS : 53
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 27

COEUR : son lion dominant yohan # we ride, we die, we live again
OCCUPATIONS : présidente du club de danse


MessageSujet: Re: very bad games in vegas ft.dalya Dim 26 Juil - 23:08

crazy little thing called love

thelma and louise
tenue +
Slive comprenait totalement pourquoi son amie se retrouvait peinée car elle ne parvenait même pas à ouvrir correctement les deux yeux. Quelle idée aussi, de venir passer la totalité de plus d’une journée sans fermer un œil ? Aller à Vegas en pleine nuit pour y passer la soirée et revenir le lendemain au petit matin n’était certes pas le programme le plus idéal. Mais il se trouvait, que c’était un programme tout de même. La cambodgienne n’avait même pas pu trouver le sommeil tant elle avait été excitée comme une puce. Ses cours étaient passés à la trappe également. Impossible de se concentrer sur la moindre matière, la pulsion était trop forte. Tout le monde lui avait demandé ce la louve avait de prévu ce weekend, et c’est fièrement qu’elle s’était affichée avec Darya en annonçant au monde entier leur arrivée à Vegas. Un bon moyen d’énerver Yohan et de le rendre fou de jalousie. La lionne savourait à chaque minute cette petite victoire qu’elle avait sur lui. Slive était enfin prête. Prête pour sortir faire la java et aller séduire des beaux américains. Quel beau programme, son petit ami avait bien raison de s’inquiéter. L’étudiante savait que Darya ne lui refuserait pas une nuit de folie. La demoiselle n’allait pas lui empêcher de s’amuser avec des garçons. Slive esquissa un petit sourire joueur, prenant chaque compliment de son associée pour se sentir davantage en confiance. Elle n’avait pas envie d’être dans l’avion, elle voulait directement se retrouver à Vegas. Cette ville était la seule au monde, qui avait le pouvoir de réaliser tous les vœux possibles et inimaginables. Et si c’est faux, au moins, la brune ne verrait pas son ex du weekend. « avec de l’expérience tu seras de moins en moins fatiguée ma chérie, tu verras. » C’était pour dire, la métisse était une habituée des escapades nocturnes. Souvent, son preux chevalier allait la chercher au beau milieu de la nuit rien que pour le plaisir de la voir à moitié dans les vapes, se plier à ses moindres demandes. Au fur et à mesure, elle avait un sommeil lourd, mais elle parvenait à se réveiller facilement. « je crois qu’on est ready pour embarquer ! » La jeune femme s’empara de son sac à main rempli d’argent et sortit d’une pochette, deux billets d’avion qu’elle agita sous le nez de Darya « notre passeport pour une aventure que l’on est pas prêtes d’oublier ma belle ! » Les deux demoiselles sortirent alors de la pièce, et la brune s’était emparée de la main de sa voisine pour ne pas la lâcher d’une semelle. « on ne doit pas se perdre une fois là-bas, alors…on reste collées d’accord ? » Evidemment, si son amie avait l’envie soudaine de choper un beau blond, Slive ne se joindrait pas à eux. Il est vrai, qu’elle a beau clamé sur les toits qu’elle déteste Yohan, elle est tout de même sacrément folle de lui, ce qui a le don, d’effrayer certains, et d’en révolter d’autres. Ça y est, elles sont dehors, Slive n’a pas de mal pour trouver un taxi, gardant sa petite protégée bien contre elle. Les deux demoiselles se font déjà siffler de loin, ce qui arrache une grimace à la tigresse qui pointe son majeur en l’air devant une bande d’hommes mariés pervers « vous avez besoin d’aide ??? branleurs va ! » Ils pourraient riposter, la jeune femme n’en avait rien à faire, elle vivait avec la provocation dans la peau, les gens allaient bien devoir s’y faire. La porte d’un taxi s’ouvrit, et elle grimpa aussitôt dedans. « ça me ferait mal de voir qu’on touche à un de tes cheveux. » avoua-t-elle à Darya, pour la, rassurer peut-être ?
made by roller coaster




L    I    V    E

time to fallen leaves.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 416
POINTS : 0
ICI DEPUIS : 08/07/2015
AGE : 23

COEUR : je ne souffre pas de maladies cardiovasculaires, rassurez-vous.

MessageSujet: Re: very bad games in vegas ft.dalya Mer 29 Juil - 7:42

slive&darya
ootd + quand elles sortent, le soleil n’est même pas bleu. il est tousrosée comme sur les posts #aesthetic #sotumblr. tous rose pale comme sur les snaps de ces meufs qui se croient "hype", trop stylée parce qu’elles ont pris un snap #sotumblr que ça mérite la story ou de le poster sur twitter pour gagner des rts et percer. darya, elle est trop loin pour elles. elle prend pas de photos, elle admire. elle admire la beauté du ciel. elle admire la chose qu’elle va voir pour la dernière fois parce que la prochaine fois elle sera sûrement trop saoule pour regarder au ciel, trop fatiguée pour ouvrir les yeux ou en plein orgasme pour regarder autre chose que le mur ou la personne avec qui elle. alors elle constate la beauté. quand elle entend l'autre trèfle, elle sait qu'elle aurait pas pu dire non à vegas. y’aurait eu trop de regrets pour refuser. « tu m’apprendras slive. » qu’elle tente d’articuler. elle a l’impression d’être paralysée. elle a l’impression d’être chez l'orthophoniste tellement elle a du mal, ça fait tellement de peine qu'on a l'impression de regarder un épisode de princesse sarah, la pauvre. bref, en voyant son amie toute contente, elle attrape à son tour son sac à main et agite les mains en essayant d’être aussi enjouée qu'elle... mais bon y’a toujours les expectation vs reality, ça étonne plus personne de voir l’autre cadavre comme ça. c'est sûr que c'est pas le même effet. // c’est alors qu’elle rentre dans l’avion et c’est là qu’il y’a le réconfort. elle a pu rattraper ses heures de sommeil perdues bêtement, elle a pu rêver des beaux garçons qu’elle va croiser à las vegas. du coup ça fait plaisir, elle est plus qu’en forme et c’est tant mieux. elle regarde sa grande copine avec des gros yeux. ok elle veut bien ne pas la quitter mais y’a des moments où c’est pas trop possible. « tu fais quoi si je commence à me taper un beau métisse ? tu vas rester pour éviter de me perdre ? » elle rigole. elle a comprit le principe, mais faut toujours qu’elle parte trop loin. c’est sa nature, c’est dans son habitude, c’est darya. d’un coup, t’as des sifflements de nulle part qui lui rappelle qu’elle est bien à vegas. que les heures de vol sont passées tellement vite qu’elle est déjà arrivée. elle regarde alors la bande… et malheur, y’a vraiment que des THONS qui les sifflent. ils sont tous moches, du plus grand au plus petit, c’est tellement affreux qu’elle pourrait se frotter les yeux, mais bon… elle va pas frotter son eyeliner contre ses cils bien courbés, elle est pas suicidaire non plus. // aussitôt dans le taxi, t’as slive qui intervient comme si elles venaient de fuir un troupeau de zombie et n’empêche c’est pas une si mauvaise comparaison tellement ils étaient laids. alors elle rigole et tire une sale tête. « je ferais pareil pour toi senpai. mais par contre, même le cassoulet de la BNU a l’air plus appétissant que ces choses, du jamais vu. c’est de la chiasse visuelle. » le temps passe tellement vite que le taxi les dépose devant le petit motel pas loin du BELLAGIO, parce que bon, la vie c’est pas VERY BAD TRIP, y’a pas le budget pour se payer une chambre là-bas. tristesse. elles se sont rendues là-bas d’un éclair et c’est au moment où elles déposent les choses pas très très utiles que darya relève la tête. « BON. on fait quoi MAINTENANT ? » qu'elle dit en montrant que son body is ready.


Spoiler:
 



society killed her

adolescence didn’t make sense, a little loss of innocence. the ugly years of being a fool. ain’t youth meant to be beautiful?©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: very bad games in vegas ft.dalya

Revenir en haut Aller en bas
 
very bad games in vegas ft.dalya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant l'achat éventuel d'une borne New Games
» La liste des Puzzles Games.
» The Start of the Laser Disk Games in arcade
» Games Day 2011
» Les croquis de games workshop!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: Elsewhere :: ∞ World Wide :: ∞ Amérique-