Partagez | 
 

 ▬ i swear i'm innocent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jack of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 493
POINTS : 126
ICI DEPUIS : 07/07/2015
AGE : 26

COEUR : stalké sans relâche par une certaine Lily...

MessageSujet: ▬ i swear i'm innocent Dim 26 Juil - 3:26

and I can prove it
Vendredi soir. On disait souvent que Feng était une machine. On disait souvent qu’il ne savait s’arrêter, qu’il était totalement tourné vers les études et le travail. Pourtant, il savait très bien différencier le professionnel du personnel. Oui, même lui, l’androïde chinois savait le faire. La preuve ? Il était là, sur la terrasse d’un petit restaurant, à savourer du poulet frit et quelques pichets de bière avec Ah In. C’était vendredi soir, et comme tous les jeunes, le métisse savait laisser les dossiers et travaux pour le lundi, afin de profiter de son week end. Reposant son verre, il attrapa son téléphone, lisant le message que sa sœur venait de lui envoyer. Il était un peu envahissant avec elle, mais c’était principalement de l’inquiétude qu’il manifestait. Feng ne ferait jamais quelque chose que sa sœur n’apprécierait pas, lui demander où elle se trouvait, avec qui, et s’il fallait qu’il vienne la chercher, ne semblait pas la déranger. Ce qui était bien, c’était que le hearts en face de lui comprenait parfaitement son comportement et ne le prenait pas pour un grand frère trop fouineur. Qu’y a-t-il de mal à vouloir protéger sa petite sœur ? Elle était une priorité dans sa vie. Reposant le téléphone sur la table, il constata que l’assiette au milieu de la table était désormais vide. Et ils n’avaient plus faim. Le chinois s’alluma une cigarette, et Ah In finit sa bière. Aujourd’hui, c’était lui qui invitait, il était de bonne humeur, le coréen pouvait repartir tranquille. Et puis, c’était pour du poulet frit et de la bière, et Feng avait développé une passion pour cette combinaison ; les coréens savaient y faire en nourriture et snacks, il n’y avait aucun doute là-dessus. Il leur manquait certainement un peu d’originalité parfois, mais, c’était plus qu’acceptable. La nuit était calme et sombrement installée. Les rues de Busan étaient animées, et les plages devaient l’être aussi. Il ne faisait pas froid, l’automne arrivait bientôt, mais il ne semblait pas non plus pressé. Ah In se leva, il rentrait. Un au revoir, et le chinois resta un instant seul à la table, pour finir sa bière, et pour finir sa cigarette. Ecrasant le mégot dans le cendrier, il se leva à son tour, rentrant dans le petit restaurant pour payer l’addition. Pour cette nuit, il avait juste prévu de se reposer, il ferait certainement des folies demain. Une nouvelle clope coincée entre ses lèvres, il leva la tête, avançant, et s’éloignant du bar. Un visage lui sembla alors familier, un visage qui n’avait pas l’air de bonne humeur. Quand une femme est énervée, il ne fallait pas lui demander si ça allait, il ne fallait pas non plus demander si elle était énervée ou pourquoi elle était énervée ; Feng le savait, il avait l’habitude avec sa sœur, ça ne servait à rien. Si ladite femme voulait en parler, elle en parlerait, les questions étaient inutiles. Alors, il approcha simplement, et de sa voix grave, il parla calmement. « Tu allais où toute seule ? »
(c) AMIANTE


stop talking shit
i don't have time for non senses, i don't have time to watch you cry bae; it's time to play.


Revenir en haut Aller en bas
6 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 183
POINTS : 53
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 27

COEUR : son lion dominant yohan # we ride, we die, we live again
OCCUPATIONS : présidente du club de danse


MessageSujet: Re: ▬ i swear i'm innocent Dim 26 Juil - 16:25

crazy little thing called love

yifeng et slive
tenue + Le vendredi avait toujours été la journée préférée de Slive. Tout d’abord parce que qui dit vendredi, dit weekend, et ensuite parce qu’elle quittait les cours dès 15 heures de l’après-midi. Décidément, le nouveau système lui réussissait plutôt bien. La jeune femme avait rejoint Karen pour qu’elles aillent faire un peu de courses toutes les deux. Les deux amies avaient bien dû rester plus de deux heures dans la boutique de lingerie. Maintenant que la demoiselle était seule, elle mettait toutes les chances de son côté pour se remettre à séduire. Il fallait dire que des beaux jeunes hommes, il y en avait pas mal là où elle étudiait. Karen aidait la cambodgienne à tourner la page sur Ahin et sur tout ce qui avait pu se passer, la faisant se concentrer sur les points les plus importants : l’apprêt et la séduction. Après un ensemble acheté à un prix complètement déraisonnable, Slive avait quitté sa Furiosa préférée et était rentrée chez elle, enfin plutôt dans son dortoir où elle s’était faite une certaine joie de montrer ses nouveaux achats à ses trois colocataires. La brune avait d’ailleurs, enfilé, une de ses lingeries avant de s’habiller pour sortir. Etait-elle invitée quelque part ce soir ? Non. La demoiselle avait simplement envie de se montrer dans la rue, exhiber ses gambettes au plus offrant et pourquoi pas ne pas terminer la nuit seule, abandonnée aux complaintes de ceux qui lui tenaient compagnie. Non pas qu’ils soient désagréables, au contraire, mais la jeune femme en avait plus qu’assez de se retrouver dans une solitude certaine. Alors, elle avait choisi de prendre l’air, toute la nuit s’il le fallait. Coiffée, maquillée, ses nouveaux bas enfilés et une tenue toujours légère sur le corps, Slive se sentit enfin prête à pointer le bout de son nez à l’extérieur. Un passage rapide devant le miroir et, chopant de la nourriture sur la table de nuit voisine, elle put enfin se résoudre à mettre un pied dehors. Il faisait bon, comme d’habitude, et le début de soirée la mettait en confiance pour la suite. Bien que la ténébreuse n’aimait pas sortir seule, aujourd’hui elle faisait exception de ses peurs. Elle marcha dix bonnes minutes avant de s’arrêter pour traverser. C’est alors, que sur la terrasse d’une brasserie, elle aperçut deux visages qui lui étaient étrangement familiers. Un, effectivement qu’elle connaissait par cœur, puisqu’elle avait eu le temps de le détailler : Ahin, et l’autre, sans aucun doute, le plus beau des deux : Yifeng, son ami et celui de son ex petit-ami. Et voilà, Slive était sur les nerfs : elle ne supportait pas les voir trainer ensemble. Elle avait l’impression qu’ils parlaient constamment derrière son dos. Heureusement pour elle, Ahin partit, et elle put se décider à traverser la rue. Yifeng allait passer un sale quart d’heure, il était évident qu’elle prenait ça pour une trahison. L’étudiante avait du mal à accepter qu’ils aient des amis communs. La jeune femme arriva enfin au niveau de sa table et croisa ses bras tatoués sous sa poitrine. « nulle part, j’allais faire un tour. Et toi ? » pesta-t-elle, déjà infecte avec l’homme en face de lui. Slive se planta en face du sportif, l’inspectant du regard. Yifeng avait toujours été reconnu par sa gentillesse et son charisme, mais il était vrai qu’il surplombait le monde avec ses traits si parfaits. La demoiselle s’en trouvait presque déroutée. « c’est ton nouveau meilleur ami maintenant c’est ça ? »

made by roller coaster




L    I    V    E

time to fallen leaves.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
jack of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 493
POINTS : 126
ICI DEPUIS : 07/07/2015
AGE : 26

COEUR : stalké sans relâche par une certaine Lily...

MessageSujet: Re: ▬ i swear i'm innocent Dim 26 Juil - 17:12

and I can prove it
Malgré tout ce que Yi Mei pouvait dire à son frère, pour Feng, les femmes resteront toujours un mystère dont il ne finirait certainement jamais le mode d’emploi. Juste pour le fait que lorsqu’elles avaient leurs règles, toutes les théories et consignes que les hommes avaient pu rédiger et confirmer à leur propos, partaient en fumée. Cependant, le chinois pouvait être le gars le plus maladroit au monde, et le plus tête en l’air aussi, il ne dirait jamais que les femmes sont un ennemi. Non, l’homme avait besoin de la femme, c’était un fait, et ce même si elle pouvait le mener tout droit à sa perte. Feng était pas très doué pour sociabiliser, cependant, il ne se débrouillait pas si mal quand il s’agissait de séduire, même s’il ne pourrait jamais vraiment expliquer comment il le faisait. Quoi qu’il en soit, le voilà se jetant directement dans la gueule du loup. On pourrait presque croire qu’il était maso, mais, il savait très bien ce qu’il faisait. Le regard du jeune homme détailla la tenue légère de Slive ; il n’aimait pas ça. Enfin, oui, ça lui allait bien, elle avait un magnifique corps, mais, Feng était un peu vieux jeu sur les bords. Il partait du principe qu’il ne laisserait pas sa sœur porter quelque chose comme ça pour se balader en pleine nuit, alors, il ne laisserait pas non plus sa copine le faire. Mais, en l’occurrence, Slive n’était pas sa copine, alors, il ne fit aucune remarque. « J’allais rentrer là. » Le métisse recracha une épaisse fumée d’entre ses lèvres avant de tirer une nouvelle latte de sa cigarette. Un sourire discret et narquois se dessina sur le coin de sa bouche en entendant la suite des mots de la demoiselle. C’était donc ça le problème, Ah In ? Il avait pourtant le droit d’être ami avec qui il voulait aux dernières nouvelles. Feng ignorait totalement ce qu’il s’était passé entre eux, ça ne le regardait pas. Et puis, ça ne datait plus d’hier leur rupture, il ne fallait plus prendre ça si à cœur. Bien entendu, Feng se contenta de penser tout ça, l’énoncer serait la froisser davantage, et il n’avait aucune envie de se mesurer à la jeune femme. Elle pouvait faire trois têtes de moins que lui, en colère, elle aurait toujours plus d’emprise sur lui, que lui sur elle. Il était gentleman après tout. Ses doigts vinrent retirer le bâton de nicotine à ses lèvres, et il relâcha à nouveau de la fumée. « La dernière chose que t’aies envie de faire ce soir c’est parler de la personne avec qui j’étais. » déclara-t-il de sa voix grave. C’était étrange, mais, lorsque Yi Feng parlait, on l’écoutait, et pourtant, il parlait peu. Il se gratta la nuque, et regarda autour. « Envie d’aller quelque part avec moi ? »
(c) AMIANTE


stop talking shit
i don't have time for non senses, i don't have time to watch you cry bae; it's time to play.


Revenir en haut Aller en bas
6 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 183
POINTS : 53
ICI DEPUIS : 20/07/2015
AGE : 27

COEUR : son lion dominant yohan # we ride, we die, we live again
OCCUPATIONS : présidente du club de danse


MessageSujet: Re: ▬ i swear i'm innocent Dim 26 Juil - 23:30

crazy little thing called love

yifeng et slive
tenue +
Slive arqua un sourcil. Pourquoi Yifeng semblait si amusé de la situation ? La jeune femme avait l’insupportable impression que le garçon était en train de se payer sa tête. Elle le jugea un moment, puis détourna son regard, agacée, avant de se détendre sous ses paroles. Ce soir, l’homme était étrangement habile avec ses mots et ses phrases, et étonnamment charmeur dans le timbre de sa voix. S’il y a une chose qui ferait succomber la belle, ce sont bien les voix à peine audibles sous la gravité du son qu’elles produisent. Si en plus d’un physique de rêve, d’une jugeote facile et d’une mélodie délicieuse à entendre, Yifeng ne faisait rien de spécial ce soir, c’était tout bénéfique pour la petite brune. Slive esquissa un sourire, alors qu’elle suivait attentivement le trajet de la cigarette de son voisin, des yeux. La fumée semblait danser autour de ses phalanges anguleuses, avant de s’enfuir, s’effacer vers le ciel. La bouche entrouverte, la tempête posa un regard chaud sur le jeune homme et deux de ses doigts vinrent s’aventurer sur son buste, montant petit à petit, de manière malicieuse, jusqu’à son cou, l’attirant dans ses yeux pour s’approcher dangereusement, lui fauchant sa cigarette à moitié consumée au passage. La louve s’interloqua d’un petit rire grave et tourna le dos au bellâtre qui l’attirait davantage, comme un aimant. « bonne réponse. » avoua-t-elle, tirant plusieurs lattes d’affiler. Slive fit quelques pas, perchée sur ses talons hauts, avant d’agiter ses cheveux et de se retourner. « dis moi alors beau brun, où tu m’emmènes ce soir ? Mh ? » La lèvre, maquillée de noir, de la demoiselle se coinça entre ses dents d’un blanc presque retouché alors que, d’un coup de tête elle encourageait Yifeng à venir à son niveau. « dehors ou dans un endroit plus intime : chez toi ? » La provocation était définitivement installée. La demande de l’étudiante n’était pas écrire noir sur blanc, ni prononcé de la même manière qu’on balance cartes sur table. Sa question était pleine de sous entendus et Slive se délectait déjà de savoir si oui ou non, son ami allait interpréter cette proposition. La cigarette termina sous la plateforme de la chaussure de la ténébreuse qui, s’approchant à nouveau du mannequin, s’empara de sa main pour le tirer un peu plus vers lui. « là. Tu étais trop loin, tout à l’heure. » C’est qu’elle aimait prendre le contrôle des choses la demoiselle. Mais, cet ordre traduisait en vérité une peur de la solitude qui était bien trop profonde pour ne pas se voir comme un nez au milieu de la figure. Slive planta alors ses yeux dans ceux de Feng et sentit un frisson lui parcourir violemment le dos. Envoutant et envoutée.

made by roller coaster




L    I    V    E

time to fallen leaves.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
jack of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 493
POINTS : 126
ICI DEPUIS : 07/07/2015
AGE : 26

COEUR : stalké sans relâche par une certaine Lily...

MessageSujet: Re: ▬ i swear i'm innocent Jeu 30 Juil - 16:57

and I can prove it
Au final, il y avait un changement de plans pour ce soir. Il n’irait pas se reposer pour avoir toute l’énergie du monde au lendemain. De ce qu’il prévoyait, ou du moins de ce qu’il imaginait, il n’aurait pas vraiment le temps de voir le matin, le midi, ou le début de l’après midi de la journée de demain. Feng savait parfaitement qu’il allait passer sa soirée avec Slive. Comment elle allait finir ça ne dépendrait que d’elle certainement, mais au moins, une chose était certaine, elle serait loin d’être calme. La jeune femme lui prend sa cigarette, et pour toute réponse il passe sa langue sur l’intérieur de sa joue avant de rouler des yeux. Puisqu’elle le demandait, il combla un peu plus l’espace qui les séparait. Ne jamais contrarier une jeune femme, cela pouvait être fatal et il le savait. C’est amusant de se dire que le métisse avait un très bon mode d’emploi des femmes dans sa tête et que malgré ça il était incapable de les aborder en premier, ou qu’il était le roi de la gaffe. Il avait beau essayer de prendre ses précautions, ses efforts étaient vains, mais, ça faisait peut-être partie de son charme en fin de comptes ? « Ce soir ? » Où pouvait-il l’amener ? C’était une bonne question, et plusieurs propositions se présentèrent à lui.

Chez lui ? A barrer de la liste tout de suite, son colocataire était là ce soir, et il n’avait pas spécialement envie de devoir partager ce qu’il allait faire ou faisait avec lui. C’est vrai, Feng commençait à apprécier Kyusik, mais il n’était pas encore prêt à partager tout ce qu’il faisait dans sa vie privée, et s’il ramenait une femme à l’appart, c’était peine perdue. Le voilà totalement tiré à elle, et il haussa un sourcil, posant hésitant ses mains sur la taille de la demoiselle. Peut-être serait-elle encore énervée et ne voudrait pas qu’il la touche… Mais au vu de la suite, il pensait avoir bon. « Etant donné que je ne vis pas seul… Chez moi l’intimité est en option… On peut aller boire un verre dans un hôtel, ou deux, et y rester, afin que toute cette aura si négative autour de toi disparaisse. Ça te va pas, tu ferais presque peur… » Il ne pensait pas à mal en disant cela, mais, c’est dans sa nature ; chassez le naturel il revient au galop non ? Le visage du jeune homme affichait une expression neutre alors qu’il se recula pour tendre le bras. « On y va ? »
(c) AMIANTE


stop talking shit
i don't have time for non senses, i don't have time to watch you cry bae; it's time to play.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: ▬ i swear i'm innocent

Revenir en haut Aller en bas
 
▬ i swear i'm innocent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Swear - Pandawa désirant la voie du Multi Elément.
» « En prison, être innocent, c'est du manque de tact. »
» Persona 2 : Innocent Sin, Eternal Punishment
» L'innocent paradis ...
» DSK est il coupable des faits qui lui sont reprochès ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: Elsewhere :: ∞ Neverland-