Partagez | 
 

 but that's how they die in horror movies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: but that's how they die in horror movies Dim 26 Juil - 23:25


but that's how they die in horror movies

Quelque part au fond je me doutais que je n'allais jamais gagner ce pari. Je ne sais même pas ce qui m'a poussé à le tenir, et en y repensant quelques secondes, j'aurais vraiment du refuser. Question de fierté ? Fort probablement. (Secrètement une envie de prouver aux autres et à moi même que je peux être brave de temps à autres mais il s'avère que ma tentative aie échouée...). Le pari consistait à regarder un certain film d'horreur, seul, sans personne. Évidemment que j'allais perdre, mais en même temps ce n'est pas ma faute si je ne connais que des âmes insensibles avec des cœurs d'acier. Je n'ai aucune idée de ce qui m'attend ce soir en lot de compensation. Considérant que celui en charge du gage n'est autre que shikos, je peux toujours me dire qu'il aura un peu pitié de la noodle que je suis, mais je préfère pas mettre la charrue avant les bœufs, après tout il sait également se montrer sadique. Rendez-vous à 23h, tel était le message qu'il m'avait laissé il y a de ça quelques minutes. Une chance qu'il n'habite pas loin de la maison, sachant que c'est le weekend et que je ne peux pas compter sur les talents de conducteur de mon colocataire et qu'il ne me reste du coup que mes fidèles pieds. Auscultant une dernière fois la montre attachée à mon poignet, je frappe à la porte de l'ainé, avec un vif « SHIKOOOS » lorsqu'il se décide à ouvrir sa porte. Ce n'est pas aujourd'hui que je compte être l'invité le plus poli qui soit, l'hospitalité, ça fait bien longtemps qu'on l'a oublié entre lui et moi. Je me dépêche alors de passer la porte pour me faire à l'aise à l'intérieur, mécontent de contempler les feuilles voler furieusement dans les rues. Bien évidemment, il ferait orage le seul soir du weekend où namshik m'a donné rendez-vous, évidemment.

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Dim 26 Juil - 23:51


but that's how they die in horror movies


« RDV à 23h ma chochotte d'amour ~ ♥ »

Voilà en gros ce que disait le message que j'avais envoyé à Mei un peu plutôt. Le but du jeu était de lui donner un gage parce qu'il n'avait pas su sortir vainqueur de notre petit pari. En même temps, je le connaissais bien le petit ange qui avait peur encore aujourd'hui de ce qui se cachait sous son lit. J'avais su à la minute où il avait accepté de prendre part à ce pari ridicule que ses chances de l'emporter étaient quasi nulles. Pourtant, il m'avait impressionné. Mon petit Mei. Toujours prêt à relever les défis. On ne pouvait pas lui ôter ça. Il était si téméraire et prompt à prouver sa valeur.

Assis ou plutôt écroulé sur un des fauteuils du salon, j'observais sans grand intérêt une émission sur les people. S'il y avait bien quelque chose qui ne m'attirait franchement pas, c'était bien la vie des stars. Les gossips, les faux semblants.. Bullshit ! Non franchement rien d'intéressant dans tout cela. Ma mère passait pourtant tout son temps libre à s'abrutir avec ce genre d'émission. Incompréhensible. Mes jambes pendant contre l'accoudoir, les bras ballants, je commençais à trouver le temps long en attendant mon cher petit ange qui ne devait plus tarder. Et puis comme s'il avait lu dans mes pensées, on frappa à la porte et j'ouvrais sans attendre à mon bestouille qui ne se gêna pas pour entrer à la seconde même où nos yeux s'étaient croisés. Entre nous pas de gêne. Il était ici chez lui et depuis bien longtemps. « SHIKOOOS » Claquant la porte derrière lui, je m'empressais de lui courir après, bondissant près de lui sur le canapé. « Alooooors Mei.. prêt à passer une merveilleuse soirée avec moi? » Lui grattouillant sans attendre la gorge en ricanant comme un débile, je sursautais en entendant le bruit du tonnerre. « .. wow.. prêt à subir ton gage ? Jte préviens tu vas pas aimer mon canard ! »

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Lun 27 Juil - 0:34


but that's how they die in horror movies

Je ne suis pas réellement persuadé que le terme merveilleuse soirée soit le plus approprié. Loin de l'idée j'imagine plus avoir ouvert la porte qui mène jusqu'à des fins fonds gouffres diaboliques de l'enfer (sans exagération de la sorte voyons, je ne fais qu'un rapport objectif de la situation). Parfois je me demande si j'ai des amis qui ont un cœur. Pourquoi ne m'offrent-ils jamais des gages funs, du genre ay enlève ton t-shirt et danse nous la samba ou je ne sais pas moi, mais quelque chose de faisable. Pas quelque chose qui me pomperait ma vie à petit feu. Je tente tant bien que mal de laisser mes lamentations de côté pour rejoindre mon ami sur le canapé, ou devrais-je dire lui bondir dessus, parce qu'autant en profiter quand t'es déjà dans le merdier honnêtement. Je le laisse me couvrir d'affection pendant quelques longues secondes avant de chasser sa main de ma gorge pour lui chatouiller les côtes. « Ceci ne sera une merveilleuse soirée que lorsque nous serons allongés sur ton tapis en train de jouer aux jeux videos   » Je m'arrête pendant quelques secondes supplémentaires pour admirer les éclairs dehors et lui redonner un faible coup sur la poitrine lorsqu'il ose mentionner le gage. « J'en ai rien à faire shikos tu me devras une pizza et du coca, j'ai beau t'aimer mais là c'est pas négociable. » Il me faut du temps pour réaliser que je suis posé sur ses cuisses, mes genoux posés non loin de ses hanches. Je me dégage rapidement en espérant qu'il n'ait pas fait attention. « Bon, dis moi cque tu m'as réservé. »

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Lun 27 Juil - 0:55


but that's how they die in horror movies


« Ceci ne sera une merveilleuse soirée que lorsque nous seront allongés sur ton tapis en train de jouer aux jeux videos   » Perdu dans mes pensées un court instant, je trouvais cette idée plaisante. Mais non. Pas question. Son coup de poing me tirant de ma réflexion peu profonde, je me mis à ricaner bruyamment. « J'en ai rien à faire shikos tu me devras une pizza et du coca, j'ai beau t'aimer mais là c'est pas négociable. » Secouant la tête de droite à gauche, têtu, je faisais comme si je n'avais pas entendu et posant naturellement mes mains sur ses cuisses, je le maintenais contre moi. Il n'y avait rien d'inhabituel à ça bien au contraire. Mei et moi étions proches, très proches.. parfois même trop. Assez pour mettre des idées dans la tête des gens. Assez pour que ma mère m'en parle constamment. Mais entre nous ce n'est que de l'amitié. Une amitié solide et ambiguë. Mais je ne la laisserais jamais me filer entre les doigts.. ça pourrait me tuer. «Bon, dis moi cque tu m'as réservé. » Clignant plusieurs fois des yeux en le laissant partir, je serais les poings déçu quelque part. Je ne disais pourtant rien en gardant mon éternel sourire. « Hum.. va falloir monter dans ma chambre pour le découvrir.. »  Me redressant alors subitement, j'attrapais sa main et l'aidant à se lever, je le pressais contre moi. « Si t'as peur tu peux te coller à moi tu sais .. »

Plongeant mes yeux dans les siens, la plaisanterie n'était jamais loin. Faisant tressauter avec habileté mes sourcils d'un air taquin voir pervers, je lui palpais la fesse sans gêne avant d'éclater de rire. « Aller viens gros bébé.. j'vais te montrer. » N'attendant pas plus  longtemps, je tirais sur sa main, solidement ancrée dans la mienne et l’amenait tranquillement vers ma chambre. Poussant la porte à l'aide de mon pied, je me plaçais alors derrière mon meilleur ami en le poussant littéralement aux fesses. « Welcome mon ami.. voici l'anti chambre de l'horreur. » Plongée dans l'obscurité, ma chambre n'était éclairée que par la faible lueur des bougies. J'avais pris le soin de les disposer en cercle au milieu de la pièce et en leur centre se trouvait un pentagramme dessiner maladroitement au marqueur rouge.  Des coussins n'attendaient que nos petites fesses pour que le rituel puisse enfin commencer. « Après toi.. Mei » Murmurais-je alors à son oreille, mon menton posé contre son épaule tremblante.

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Lun 27 Juil - 1:15


but that's how they die in horror movies

Je ne pu m'empêcher de ricaner tel un mioche à chaque ambiguïté de l'ainé. Oui j'suis bien encore le genre à avoir un fou rire sur des blagues de niveau bac à sable, et encore plus s'il y a rapport avec du touche pipi. Ça ne vole pas haut certes mais c'est ce qui est. Et shikos me pressant contre lui en me parlant de chambre et de me tenir à lui si j'avais peur me fait étrangement passer pour une petite vierge effarouchée pas que j'en sois très loin non plus... mais ça c'est un secret. Sa main contre ma fesse n'aide pas non plus, mais en même temps j'ai tellement l'habitude que je le laisse faire en jouant rapidement des sourcils. Quel coquin ce cher baek. Je le laisse profiter de mon derrière le temps qu'il lui plait (après tout cela prouve que mes heures d'athlétisme payent), et étrangement je me sens plutôt décontracté pour quelqu'un qui se fait littéralement poussé vers les entrailles de l'enfer. Et c'est d'ailleurs un sentiment qui m'abandonne en l'espace de quelques secondes lorsque mes yeux se posent sur la table basse se situant à quelques pas du lit de namshik. Cela doit être une blague. « Et tu attends, de moi, Mei, Liu fucking Mei, de faire une invocation des esprits ? J'espère que tu plaisantes là. » Étrangement l'air sur sa face me fait comprendre que non, la situation est un peu plus réelle. Je dégage alors ses mains de mon postérieur et je m'approche lentement du centre de la pièce, les bras tendus contre mon corps. Oh que je n'aime pas l'idée. « Je te jure shikos que tu pourrais le regretter. C'est comme ça que les abrutis meurent dans les films d'horreur. »

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Lun 27 Juil - 1:32


but that's how they die in horror movies


 « Et tu attends, de moi, Mei, Liu fucking Mei, de faire une invocation des esprits ? J'espère que tu plaisantes là. » Secouant la tête de façon innocente et bien entendu, dans la négation la plus totale, je levais les yeux vers lui, un sourire taquin aux lèvres. « Moi ? Plaisanter ? Nan Mei pas sur un sujet aussi sérieux que celui là. » Lorsqu'il dégagea mes mains de ses fesses, je ne pu que croiser mes bras contre ma poitrine, les yeux clos, un sourire satisfait sur les lèvres. Je le sentais trembler d'ici. Il allait se faire dessus littéralement et intérieurement un rire moqueur résonnait. Poor bae. Poor little boy. J'étais vraiment un putain d'enfoiré d'ami et qu'est ce que j'aimais ça ! « Je te jure shikos que tu pourrais le regretter. C'est comme ça que les abrutis meurent dans les films d'horreur. » M'avançant à pas de loup de mon petit ange adoré, je le forçais à s’asseoir sur l'un des coussins. Mes mains sur ses épaules, j'observais avec attention la flamme d'une des bougies qui ondulait silencieusement puis le pentagramme. « Et si j'avais des tendances suicidaires ? » M'esclaffant d'un rire bien gras, je lâchais ses épaules et piétinais d'un air satisfait jusqu'à me laisser tomber sur mon coussin dans un 'ouf ' « Aller fais pas cette tête Mei ! Un gage est un gage et puis on risque pas grand chose .. »

Me grattant soudainement le pied, le tonnerre continuait à gronder dehors. Un éclair déchira le ciel, suivit d'un bruit sourd qui me prit par surprise et me fit sauter sur place. Faisant comme si de rien n'était, je levais les yeux vers Mei. « T'en fais pas.. on est plus vierge tous les deux alors on risque pas de venir nous égorger pour accomplir un rituel satanique. » Tendant finalement mes mains vers lui, je le dévisagait avec une certaine pointe de moquerie dans les yeux. « Tu sais que si tu refuses ce gage.. le pire est à venir BFF of mine. Crois moi, je te forcerais à faire bien pire alors il serait dans ton interêt de chopper mes mains et de commencer à jouer le jeu ~ » Clamant la fin de cette phrase comme si je récitais une citation de film d'horreur, j'insistais sur le mot pire. J'étais un putain de sadique et j'en étais fier. Je connaissais Mei.. je savais que c'était pile le genre de gage qui allait le traumatiser. Pauvre petite chose. Il ne fallait pas faire de moi son meilleur ami.. .

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Mer 5 Aoû - 1:47


but that's how they die in horror movies

Dans mon intérêt, il faudrait que je revois le contrat que j'ai pu passer avec le diable au moment où j'ai accepté d'avoir baek namshik pour meilleur ami. Qu'est-ce qui m'a pris, honnêtement. « Si tu as des tendances suicidaires, c'est ton problème, pas le mien, capiche. » Mon regard se trouve être plus noir et anxieux qu'auparavant, et ce qui me tue le plus, c'est de savoir que l'autre abruti arrive à rigoler d'une telle situation quand clairement, on va y rester. J'en suis persuadé ! Et un instinct de Liu ne trompe jamais oh grand jamais. J'admire alors la mise en place du rituel se situant sous mes yeux, curieux. N'est-il pas naïf de croire que ce serait si simple de mettre en place une telle invocation ? N'est-ce pas risqué ? « T'es quand même conscient qu'on pourrait créer une brèche dans l'espace entre le monde des vivants et celui des morts si ton installation se trouve être aussi défaillantes que vos idées à la con. » Non je n'ai pas peur de blesser l'ainé avec mes propos, Namshik a assez l'habitude de mes remarques pointues. Je le reprends d'ailleurs sur sa théorie non plus farfelue que la mienne en écarquillant les yeux pour un effet dramatique. jeu d'acteur : totalement a+. « Qui te dit que je suis plus vierge. » Je soupire malgré tout un bon coup avant de saisir une des bougies dans la paume de ma main. Le tonnerre se calme guère à l'extérieur, et cela me rassure encore moins. « Bon je suis censé faire quoi avec tout ça. C'est pas que j'y connais rien mais un peu. » Un sourcil se lève avec mon questionnement et j'espère vraiment que shikos a bien calculé son coup.

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Jeu 6 Aoû - 19:57


but that's how they die in horror movies


 Il me dévisageait avec son petit air mauvais. J'aimais bien cet air là. J'avais presque envie de lui pincer la joue, de le voir s'exciter tout seul parce que ça ne lui plaisait pas. Non vraiment les histoires de revenants et de malédiction, ce n'était pas du goût du petit brun. C'était une flipette. Bon dans mon genre, j'étais aussi flippé par la porte qui claque ou le coup de fil que tu reçois en plein visionnage de l'exorciste. J'avouais ne pas être mieux que lui, quoi qu'un poil plus doué pour faire comme si de rien n'était. «T'es quand même conscient qu'on pourrait créer une brèche dans l'espace entre le monde des vivants et celui des morts si ton installation se trouve être aussi défaillantes que vos idées à la con. » Secouant la tête de droite à gauche, j'haussais les épaules en soupirant.« Tu parles c'est des histoires ça.. Fais pas ta flipette là mec! » Penchant ma tête sur le côté, je le dévisageais le sourire aux lèvres. Son front plissé, ses petits yeux qui me fixaient d'un air méchant, sa bouche pincée par l'appréhension. Il était parfait même quand il boudait. Un petit ange. Un bébé. « Qui te dit que je suis plus vierge. » Le fixant avec adoration pendant une demi seconde, je sursautais bientôt en clignant plusieurs fois des yeux. «Qu-quoi ? » Un air ébahit sur le visage, j'étais tout à coup déstabilisé. Attends il.. Puis lorsqu'un éclair déchira à nouveau le ciel, faisant vibrer la fenêtre au fond de la pièce, je sursautais en poussant un cri rauque. Entre temps Mei avait eu le temps de prendre une bougie, l'air franchement ennuyé. « Bon je suis censé faire quoi avec tout ça. C'est pas que j'y connais rien mais un peu. »  Me raclant la gorge, je me passais une main sur le visage histoire de me remettre de mes émotions. Il était vierge. Bon sang. Puis saisissant sa petite mimine libre, je la serrais dans la mienne tandis que je lui faisais reposer la bougie à sa place. « Et bien déjà commence par les allumer et puis après tu n'auras qu'à faire ce que je fais. » Lui désignant le briquet à sa gauche d'un coup de tête, je croisais brièvement ses yeux. « Et serre mes mains quand  tu vas prononcer les mots que je vais te dicter.. » Les baissant tout à coup, je continuais à ruminer ses mots comme un idiot, incapable de ne pas y penser. Vierge. Vierge. Nan c'était une blague. « Nan mais c'est sérieux cette histoire.. t'es vierge ? » Gardant les yeux baissés, je ne savais pas bien pourquoi cette question me piquait tant la langue.

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Ven 7 Aoû - 15:40


but that's how they die in horror movies

Il a bonne mine tiens. J'ai toujours été peureux, et l'ainé le sait. En plus de ça, j'ai envie de dire qu'il n'est parfois pas mieux que moi. Il fait le malin, mais nous savons tous deux très bien qu'il n'est pas non plus l'homme le plus intrépide qui soit. « Je t'ai jamais promis de ne pas faire ma poule mouillée, alors laisse moi tranquille hmpf » Une petite moue se dessine sur mes lèvres alors que je croise les bras contre mon torse. Je ne boude pas réellement, disons que j'essaye simplement de gagner un peu de temps. C'est un violent coup de tonnerre qui m'aide d'ailleurs à la tâche, nous faisant tous deux sursauter de surprise lorsque son écho résonne à travers la pièce. Rien n'assure que mon cœur survivra la nuit, et je n'en suis moi même pas certain du tout. Étrangement c'est la main de l'ainé qui arrive à me calmer un peu lorsqu'elle vient se lier à la mienne. Je ne m'en rends pas compte immédiatement, mais je la tiens fermement au sein de la mienne. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes après avoir allumé les bougies déposées sur la table que je réalise oh combien ma main gauche est moite. Par réflexe j'aurais séparé nos doigts, embarrassé, mais en y repensant un petit peu, l'ainé n'a pas retiré la sienne encore. C'est que cela ne doit pas le déranger en soit. Je hoche légèrement la tête à ses instructions que je suis à la lettre silencieusement. Mes jambes se croisent alors sur le coussin contre lequel je suis actuellement posé alors que je me racle la gorge. « Qu'est-ce que je dois dire alors ? » Mon regard se détache des lueurs luisant depuis la table pour se poser sur le visage de l'ainé. Je ne suis pas surpris par sa question, loin de là. Un fin sourire dessine mes lèvres alors que je hoche les épaules à sa question. « Qui sait. » Il n'a pas besoin de réponse concrète, car au fond l'ainé sait la réponse à sa question. Il me connait assez pour la déduire de lui même. Mon regard diverge de nouveau pour se poser sur sa main libre. « Prends ma main » Je décide alors de tendre la mienne, dans une tentative plus ou moins discrète de calmer ma nervosité. (Et plus secrètement, pour profiter du contact de sa peau contre la mienne).

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Ven 7 Aoû - 17:54


but that's how they die in horror movies


« Qu'est-ce que je dois dire alors ? » Levant les yeux vers lui, j'examinais son visage avant de répondre. « Et bien .. esprit es-tu là ? Tu répètes cette phrase en boucle jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose .. » Clignant plusieurs fois des yeux en ne quittant pas des yeux son visage de bébé, j'avais du mal à croire que personne n'ai jamais eu envie de le dépuceler. Et oui, mon meilleur ami était quand même un canon de beauté ! Mais en y pensant, ce genre de conversation.. On n'abordait pas vraiment ce genre de conversation. J'avais fais de nombreuses fois allusion à mes conquêtes d'un soir mais il n'y avait jamais eu aucun retour quand à ses expériences. Je ne savais rien de sa vie sexuelle. Étrange. « Tu peux pas être vierge.. » Faisant la moue, je gonflais mes joues. Je devais avoir l'air idiot. « Mais pourquoi tu me dis jamais rien .. » Poussant un soupir, je baissais les yeux et jouais avec mes joues comme une enfant, les gonflant et les dégonflant sans cesse jusqu'à ce qu'il prenne la parole. « Prends ma main » Observant la main qu'il me tendait, je le prenais sans hésitation. Il tremblait. Un sourire étirait à nouveau mes lèvres. J'étais tiraillé entre l'idée de le prendre dans mes bras pour le rassurer ou de me moquer de lui. Ce petit ange semblait tellement pure. Mais je connaissais la bête. Il ne fallait pas tomber dans ce piège là. Il cachait bien son jeu. « Aller  t'es un homme ou une lavette dongsaeng ! » Effleurant la paume de sa main de mon pouce, je fermais les yeux. « Maintenant répète après moi.. Esprit es-tu là ? » Cette phrase était vraiment cliché mais je n'avais trouvé que ça. Je n'étais pas un expert en la matière non plus. Gardant les yeux clos, je continuais à caresser la main de mon meilleur ami sans même y penser. C'était une habitude. On avait toujours été aussi proche que ça. J'avais toujours eu ce reflex avec lui. Ce besoin de le protéger. Ce besoin d'être à ses côtés. Même mes parents trouvaient ça bizarre. Pour moi c'était tellement naturel que la question ne se posait même pas . Mei était important pour moi. Tellement.

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Sam 8 Aoû - 2:41


but that's how they die in horror movies

Je ne peux m'empêcher de trouver cette simple phrase tellement clichée. Quelque part cela me rassure. Peut être qu'au final je n'ai guère besoin d'être apeuré. Une soudaine vague de confidence me gagne alors que je me redresse sur le coussin contre lequel je repose. J'arque un sourcil confus lorsque j'entends la réflexion de l'ainé. J'ai du mal à comprendre son air ébahi, après tout, je pensais que la réponse était évidente. Certes je ne lui parle jamais de mes conquêtes soit disantes amoureuses, ni même de l'expérience sexuelle que je peux avoir, mais en même temps je ne me vois pas lui en parler. Ce n'est pas un terrain sur lequel j'aime m'aventurer. Probablement parce qu'il n'y a rien à dire du tout. « Ce n'est pas intéressant. » Je hausse les épaules et abaisse mon regard, évitant alors de m'attarder sur la moue de mon meilleur ami. Je ne pense guère être doué pour cacher le malaise qui me gagne lorsqu'on aborde ce sujet. Or j'essaye de ne pas trop sembler froid, ce n'est pas de sa faute. « Et y a rien à raconter, vraiment. » J'imite le geste affectif de l'ainé, et caresse du bout du pouce la peau de sa main gauche comme pour m'excuser. Je me dépêche de changer de sujet néanmoins, et rapidement, je me retrouve à murmurer la phrase qu'il m'a dicté plus tôt. Au départ, rien ne se passe réellement. Nous restons seulement figés pendant de longues secondes jusqu'à ce que je décide de me répéter une fois de plus, puis ensuite une seconde et une troisième. C'est à ce moment que je sursaute avec un cri, la foudre ayant frappée tellement violemment que la pièce entière fut illuminée par sa lumière pendant un court instant. La lumière de la table de chevet qui était alors plus tôt allumée refuse de reprendre contact lorsque je me dresse sur mes jambes pour la faire marcher. La peur me reprend de nouveau, lorsque je tente la même chose avec interrupteur de la chambre, puis celle du couloir se trouvant seulement à l'extrémité du mur. Je me retourne alors vers l'ainé et m’accroupis à côté de lui plutôt que de retourner à ma place d'origine. « C'est seulement le courant hein ... ? » J'attrape son bras et le garde contre moi, anticipant le prochain coup qui ne saurait tarder.

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Sam 8 Aoû - 3:10


but that's how they die in horror movies


 «Ce n'est pas intéressant. » Haussant automatiquement un sourcil, je soupirais sans pouvoir m'en empêcher. « Et y a rien à raconter, vraiment. » Laissant ma tête tomber plus en avant, je la secouais de droite à gauche en ayant comme un pincement au cœur. Quel idiot. Bien sûr que ça m'intéressait de savoir. Bien sûr que j'avais envie de connaître cette partie là de lui. Après tout notre relation s'était établie avant tout sur un partage. On pouvait parler de tout et de rien. On se connaissait par cœur et pourtant il me refusait ça. Il me refusait cet accès là. Peut être oui que c'était intime mais je ne lui avais jamais rien caché moi. Pourquoi n'abordait-il jamais librement le sujet ? « N'importe quoi.. tu sais bien que tu es mon meilleur ami et qu'on partage tout. Donc oui pour moi ça à de l’intérêt.. » Un autre soupire passant mes lèvres alors que j'étais résigné, le plus jeune semblant têtu. Pour se faire pardonner il imita mon geste et commença à caresser la paume de ma main. Puis comme pour noyer le poisson, il se mit à marmonner la phrase que je venais de lui dicter tout bas. Une fois. Deux fois. Trois fois. Je savais au fond de moi que ce n'allait pas être concluant étant donné que les fantômes n'existaient pas mais apparemment, on avait décidé de ne pas me donner raison cette fois. Un éclair qui venait de pourfendre le ciel illumina la pièce et fit sauter les plombs. Dans le noir complet, Mei commençait à paniquer, cherchant par tous les moyens à rallumer les lumières. Mais rien à faire, la pénombre persistait. Figé à ma place alors que mon cœur battait la chamade, je ne savais pas bien comment réagir. J'avais bien du mal à distinguer mon petit brun préféré qui gigotait dans tous les sens. «C'est seulement le courant hein ... ? » Hochant la tête, un courant d'air venu du couloir vint éteindre les bougies, nous plongeant tout deux dans un noir encore plus inquiétant. Mei était collé à moi. Un nouvel éclair et cette fois je sursautais en serrant le petit être près de moi aussi fort que possible contre moi. « C-c'est le courant.. je.. je vais.. il faut que j'aille voir le compteur. Ne bouge pas de là. » Paralysé un moment, je me résignais cependant à prendre sur moi pour me détacher de mon meilleur ami afin de me lever pour avancer tout doucement vers la porte, tâtonnant. Il faisait sombre, je n'y voyais rien du tout. Ce n'était franchement pas rassurant !

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Sam 8 Aoû - 4:12


but that's how they die in horror movies

Je me doutais bien que ça n'allait pas lui plaire. Or certaines choses doivent rester privées, et je considère que pour l'instant je ne suis pas prêt à lui en parler. Je ne suis même pas sûr que namshik lui même soit prêt. Il le saura en temps voulu, chaque chose en son temps. « Je t'en parlerais un jour. » Je lui fais confiance bien évidemment. C'est seulement, un sujet sensible dont je n'aime pas réellement parler car il me donne l'impression d'être vulnérable et incroyablement exposé. Même si je suis certain que l'ainé ne réagira jamais négativement à ce que je lui dirais, je préfère gagner du temps pour accepter d'avantage les choses. Un frisson me parcourt l'échine lorsqu'un courant d'air vient balayer la lueur des bougies. Maintenant que la seule véritable source de lumière est éteinte je me sens vraiment paniquer. D'habitude j'essaye de mon mieux de garder mon calme mais cette fois-ci cela semble être plus complexe. Rien de très surprenant, sachant qu'on pourrait très bien se faire attaquer par un esprit vengeur ou ces gens dont parlait namshik plus tôt, qui viendraient me sacrifier lors d'un rituel. Je refuse de le laisser partir lorsqu'il mentionne le compteur. Mon bras ne quitte pas le sien et je l'arrête automatiquement dans sa course. « Si tu pars, alors je viens. Hors de question que je reste là à attendre qu'on vienne me déchiqueter la peau. »  J'admire avec lui la noirceur du couloir et hésite presque à ravaler mes précédents propos. Presque. Une de mes mains se presse contre son dos, le faisant avancer devant moi. Mon regard espionne par dessus son épaule les environs et un nouveau frisson parcourt ma peau. « Il est où ce compteur ? Parce que concrètement on va pas aller loin dans le noir comme ça. » C'est une idée dangereuse, non seulement à cause de l'incantation que nous venons juste de faire, mais aussi car l'un de nous deux pourrait tout à fait tomber dans les escaliers ou je ne sais trop quoi. Peut être qu'on devrait simplement attendre le petit matin dans sa chambre. « Tu sais peut être si tes parents gardent des allumettes ou quoi que ce soit ? »

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Sam 8 Aoû - 12:59


but that's how they die in horror movies


Stoppé dans ma course par le petit brun qui s'accrochait à moi comme une moule à son rocher, je me sens tout à coup plus rassuré. C'est fou comme le fait d'avoir une présence à côté de soi pouvait faire disparaître la crainte quelle qu'elle soit. « Si tu pars, alors je viens. Hors de question que je reste là à attendre qu'on vienne me déchiqueter la peau. » je ne peux empêcher un petit rire moquer passer mes lèvres. Comme si quelqu'un allait débarquer pour le déchiqueter. D'un c'est impossible et de deux je ne laisserais pas ça se produire sans rien faire . Okay, peut être que je me ferais dessus littéralement mais pour Mei.. je serais prêt à tout. Sentant bientôt sa main contre mon dos, je pouvais percevoir la pression qu'il y mettait. « Hey.. tu me prends pour ton bouclier là ou bien ? » Une moue boudeuse au bout des lèvres, je marchais d'un pas lent et peu assuré. « Il est où ce compteur ? Parce que concrètement on va pas aller loin dans le noir comme ça. » Il était précisément dans le couloir en bas des escaliers. Lui précisant où il se trouvait, je continuais d'avancer en cherchant des mains la rampe d'escalier. « Tu sais peut être si tes parents gardent des allumettes ou quoi que ce soit ? » Réfléchissant un moment, je soupirais. «Dans la cuisine.. après je sais pas si yen a à l'étage, c'est ma mère qui range tout.. » Attrapant enfin la rampe d'escalier, je sursautais en entendant à nouveau le grondement du tonnerre. Jurant entre mes dents, je cherchais de ma main libre celle de mei pour la serrer contre moi. « Reste prêt de moi, je veux pas que tu tombes.. Fais attention. » J'étais sérieux dans mes propos. Ma voix n'avait plus du tout ce ton enjoué. Elle était grave et plate. Une marche après l'autre, je retenais mon souffle alors que j'avais cette appréhension qui me tordait les boyaux. Bon sang, je n'aimais pas ce genre de situation ! « Mei ? Ça va ? » Il était si silencieux.. il devait être mort de peur. Et tout ça c'était un peu ma faute.  

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Lun 24 Aoû - 23:20


but that's how they die in horror movies

Le terme "bouclier" n'est pas le plus approprié pour ce genre de situation. Disons simplement que je mérite le plus de nous deux un moyen d'auto défense. Après tout ce n'est pas Shikos le nain de jardin ou le poids plume, mais bien moi. Bien évidemment je ne le pousserais pas non plus vers l'avant si un psychopathe déganté lui faisait face, je ne suis pas SI diabolique que ça. Je serais même certain que je pourrais être capable de l'écarter du chemin pour qu'il puisse s'enfuir. C'est quelque chose que j'ai pu remarquer à de nombreuses reprises : je ne suis courageux que dans l'urgence. Ce pourquoi cela ne m'étonnerait guère. « Ssshh t'es plus grand de toute manière. » Je l'écoute attentivement lorsqu'il me situe l'emplacement des quelques objets dont nous aurions besoin. Un profond soupire quitte mes lèvres. C'est une très mauvaise idée d'y aller les mains vides. Et je déteste encore plus l'idée de m'aventurer dans l'inconnu sans un plan au préalable. Parce qu'après tout, nous n'avons pas de plan b s'il se trouve qu'une bande de satanistes nous attendent devant la porte d'entrée. Ma main accepte volontiers celle de l'ainé alors que nous descendons lentement les escaliers. Je pense n'avoir jamais été si silencieux de ma vie, du moins verbalement car mon cerveau pourrait être en surchauffe par toutes les pensées qui y circulent à l'intérieur. Lorsque nous arrivons en bas des marches, je rassure l'ainé par un léger hochement de tête et lui retourne la question en caressant du bout du doigt l'étendu de sa main. J'hésite pendant quelques secondes à donner voix à mes réflexions, probablement par peur de les regretter. Or par automatisme je les exprime. « Je vais aller les chercher, toi tu restes là, non loin de l'escalier pour qu'on puisse s'occuper ensuite du compteur en toute sécurité. » Au tond utilisé, j'espère avoir bien fait passer le message : l'offre est non négociable. Même si je suis guère rassuré d'y aller seul, je sais que Shikos est un piètre investigateur, et que de toute manière y aller à plusieurs nous ferait perdre du temps. De plus, j'ai un talent certain pour déchiffrer les pensées féminines. En conséquence trouver l'endroit où sa mère range briquets et allumettes ne devrait pas être trop compliqué. Je lui ébouriffe légèrement les cheveux pour le rassurer avant de détourner le pas vers la cuisine familiale. Je ne réalise pas tout de suite à quel point j'ai pu me rétracter sur moi même telle une tortue vers sa carapace, mais quand c'est le cas, je me demande si au final c'était une bonne idée.

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 219
POINTS : 231
ICI DEPUIS : 23/07/2015
AGE : 23

COEUR : Namei + #teamksos + Noona + #lawnys
OCCUPATIONS : Coincé dans la salle de danse ou bien accroché aux boobs d'une belle gô ~


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Mer 26 Aoû - 0:38


but that's how they die in horror movies


« Ça va je gère.. » Toujours aussi sérieux quand je m'exprimais, je sentais qu'il tentait de me rassurer rien que par ses gestes. Il caressait ma main et je pouvais dire que oui, ça me faisait du bien. Ce n'était pas grand chose mais ça suffisait à m’apaiser rien qu'un peu. « Je vais aller les chercher, toi tu restes là, non loin de l'escalier pour qu'on puisse s'occuper ensuite du compteur en toute sécurité. » Raide comme un piquet à la fin de sa tirade, je secouais la tête en le tirant contre moi. Je savais bien qu'il allait m'envoyer bouler comme un caca mais j'avais tout intérêt à essayer pour ne pas le regretter plus tard. Il m'ébouriffa alors les cheveux et je le sentais s'éloigner. S'en était trop et dans un geste peut être un poil trop brusque, j'avançais vers lui et attrapais sa main pour le plaquer contre moi. « Non.. » Mon ton était sec et cassant. Pour la première fois j'osais un peu d'autorité. La situation s'y prêtait après tout. Nous n'étions pas à l'aise dans l'obscurité et je n'aimais pas le savoir loin de moi. C'était peut être complètement débile, enfantin, mais c'était comme ça que naturellement je me sentais de réagir. « On reste ensemble, jte lâche pas et ceci n'est pas négociable. »

Gardant sa main dans la mienne, la serrant même d'avantage, je prenais les devants bien qu'un peu penaud. Avançant petit pas par petit pas, je distinguais à peine l'entrée de la cuisine. Les yeux plissés, je me forçais à y voir un peu plus clair alors que je franchissais le seuil de la pièce. Devant moi, je savais qu'il y avait une table et bien entendu, même en le sachant, je me cognais contre. Grimaçant, je couinais pour finalement jurer entre mes dents alors que je frottais vivement la zone touchée. J'allais avoir un beau bleu. «Bon ça doit pas être loin, je dirais vers là.. » Bang ! Me cognant contre le plan de travail, je me tenais le coude en piétinant sur place. En plein sur le nerf. J'avais les larmes aux yeux tellement la douleur était vive. Mais ça allait passer très vite et soufflant plusieurs fois, je faisais comme si de rien n'était. « Mei à toi de jouer.. t'es plus doué que moi.. »

ft. Liu Mei

+ That's gonna be fun holly fucking shit



FALL FOR THE  7 OF SPADES
© okinnel

Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 68
POINTS : 51
ICI DEPUIS : 23/07/2015
COEUR : #np where have u been all my life
OCCUPATIONS : vendeur de popcorn + nerd en cursus maths


MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies Lun 21 Sep - 22:27


but that's how they die in horror movies

Je suis surpris. Un brin déçu et et enchanté à la fois. Ce n'est pas souvent que l'ainé hausse le ton pour se faire entendre. Et si d'habitude j'aurais simplement hoché la tête en toute docilité, là j'avais vraiment envie de le forcer à rester à cet escalier. C'était plus certain de cette manière là : On dit que le temps c'est de l'argent, mais dans notre cas cela rime avec survie. Je hausse un sourcil et affiche une moue au bout des lèvres. « J'ai dit que c'était pas négociable en premier non mais, comme tu remets en cause mon autorité. »  Je balaye pendant un instant mes cheveux d'une manière totalement fabuleuse avant d'arquer un sourcil, lorsque shikos décide même de passer devant. Serait-ce que j'aurais blessé sa virilité ou quoi ? Je le laisse faire néanmoins, m'occupant d'assurer nos arrières. C'est lorsqu'il percute la table que je sursaute, surpris par le bruit. Je me précipite pour voir s'il tient le coup, ce qui a l'air d'être le cas. Quel piètre apprenti chat. Faut dire que j'ai tellement l'habitude de me balader chez moi dans le noir que j'ai probablement adopté des réflexes dans le processus. Après qu'il m'ait donné le feu vert pour me mettre au travail, je visualise mentalement les habitudes de ma mère lorsqu'il est question de ces petits détails. Je sais qu'elle range cure-dents, allumettes et briquets ensemble dans un des tiroirs de la salle à manger, en même temps, je les aurais rangé au même endroit. Naturellement je me dirige vers les quelques placards de la cuisine, en me demandant par où commencer. « Tu sais si ta mère garde tout ensemble ? Ou si elle sépare briquets et allumettes ? » Mes propos continuent de faire écho tandis que je vérifie ceux se trouvant le plus à portée de main. Le premier semble vide malgré la minutie que je mets dans ma recherche. Le deuxième semble être le parfait endroit pour quelque chose d'inflammable puisque j'y croise un allume gaz. J'ai le nez il faut croire, car un sourire de triomphe habille mon visage lorsque je montre à shikos le briquet zippo se trouvant entre mes doigts. « C'est le parfum de la victioire ça shikos. » Si la vie avait été une pute, elle aurait fait en sorte que le briquet soit mort, mais heureusement ce n'est pas le cas lorsque j'ouvre son couvercle et place la flamme en face du visage de l'ainé, illuminant ses traits.

ft. baek nam shik

+ holy freaking chicken nugget save us pls



we're my otp baby
you make me feel the feels, right where it hurts, i'll love you always, i'll love you 5ever, i'll love you as much as i love nutella... almost. otp, we're my otp, baby you and me, we'd be so sexy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: but that's how they die in horror movies

Revenir en haut Aller en bas
 
but that's how they die in horror movies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les "Short Horror Movies"
» [Survival-Horror] Amnesia : The Dark Descent
» Les meilleurs survival horror de la PS1.
» Miskatonic Horror
» Antwerp Sci-Fi, Fantasy and Horror Convention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: Elsewhere :: ∞ Neverland :: anciens rps (logements)-