Partagez | 
 

 yu cheol su ✗ i like it, when you smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 2:55


★ yu cheol su



" how do i say it "
         
u luv me & i luv u

nomyuprénomcheol su/soo
age22 ansgroupetrèfle
avatarkim sung jooactivité rpici

₪ Nationalité: sud-coréenne
₪ Métier/Études: langues vivantes et étrangères appliquées, en master, 2ème année (parce qu'il a sauté une classe au collège)
₪ Orientation sexuelle: bi
₪ Statut social: a hérité de la richesse de son père et de ses ptn de devoirs merdiques - ben ouais, il doit reprendre les affaires familiales quoi
₪ Wanna play ?: of course yes !
₪ Dc or not dc ?: not dc kkk

Code:
<t3>kim sung joo (uniq)</t3> ₪ <a href="http://fsoc.jtkc.org/u126">yu cheol su</a>





je t'en pose

t'es plutôt kim kardashian ou lolo ferrari ₪ ben pourquoi ? >>

si je te parle du système de cartes, tu dis ? ₪ compliqué, il faut me laisser du temps pour comprendre XD

si tu devais changer quelque chose, ce serait quoi ? ₪ chez moi ? ou chez toi ?

t'es souple des pieds ou pas ? ₪ ça dépend pour quoi faire ! kkk  
le real toi

espace du créateur ₪ hey hey moi c'est o'daim, et certains me connaissent peut-être déjà (en fait je sais que deubeulesse est ici mais je ne sais plus qui est son perso ... kkk). bwef, j'ai 20 piges (je suis vieille je sais) et je ramène mes fesses chez vous, avec ma précieuse (ouais ouais comme golum !). vous avez de la chance hein, parce que ça vous fait deux membres en plus !

donc si j'ai des questions, je viendrai vous voir, parce que je trouve votre forum compliqué, bien qu'intéressant et super joli (nan mais attendez une fana de vert, vous faites une heureuse ptn !). donc ben je vais être chiante, mais c'est une passion alors aimez-moi quand même 8D
 

" 4 shades of cards "

t'es qui, j'suis quoi  

Appliqué – intelligent – studieux ₪ ces traits de caractère dominent dans la personnalité de Cheolsu. Il ne vit que pour ses études, et par elles. Sans cela, sa vie n'aurait pas de sens. Il a toujours vécu dedans, sans jamais faire autre chose, au point de ne pas connaître ses propres goûts : musicaux, alimentaires ou même vestimentaires. Il a toujours eu l'habitude d'obéir à son père, et ne voulant pas décevoir ses parents, il s'est concentré à fond dans ses bouquins. Il est alors quelqu'un d'intelligent, mais surtout de studieux. Il est très appliqué dans ce qu'il fait et n'hésite pas à aller piocher dans la bibliothèque pour trouver son bonheur.

Calme – discret – solitaire – patient – timide ₪ jamais personne n'a vu le visage énervé de Cheolsu. Jamais dans sa vie, il n'a eu le besoin ou même la nécessité de piquer une crise de colère. Il n'a jamais non plus haussé le ton, et voilà pourquoi on le définit comme calme. Ce n'est pas une personne que l'on remarque au premier coup d’œil, parce qu'il n'aime pas que l'on porte une quelconque attention sur lui. Il préfère se cacher sous des pulls un peu trop larges pour lui que d'être à la mode. Discret oui, mais peut-être un peu trop, ce qui fait de lui quelqu'un de solitaire. Depuis le collège, il préfère de loin la compagnie des livres que celles des êtres humains. Mais il n'est pas non plus fermé aux échanges, même s'il a plutôt du mal. Il faut simplement lui laisser un peu de temps. Tout ce qu'il demande, c'est un peu de patience, et peut-être qu'avoir une pipelette à ses côtés l'aiderait à parler autant ? Idée à voir. Sa patience est quasi illimitée, il pourrait attendre des heures sur un banc à vous attendre sans jamais se plaindre ou trouver le temps long. Mais c'est parce qu'il aura toujours un livre à porté de main qu'il ne s'ennuiera pas.

Compréhensif – digne de confiance – ouvert d'esprit ₪ malgré le fait qu'il n'ait pas beaucoup de gens qui supportent son caractère, c'est quelqu'un qui comprendra facilement vos problèmes. Il n'ira même pas les rapporter à d'autres, et cela lui a souvent porté préjudice. Ne demandez pas pourquoi, il est digne de confiance et muet comme une tombe en ce qui concerne les secrets, mais parfois tenir sa langue est une erreur. Malheureusement, c'est un trait qui fait partie de lui, et qu'il ne peut renié. Il comprend beaucoup de choses, et ses oreilles n'ont peur de rien : il en a déjà entendu des vertes et des pas mûres alors … n'hésitez pas avec lui, il ne vous jugera même pas.

Confiant – hautain – insolent ₪ sa confiance en lui sur certains sujets pourrait être confondue avec le trait de caractère : imbu de lui-même. Mais détrompez-vous, il est simplement fier et confiant dans son travail, et dans les actions qu'il mène. Peut-être le trouverez vous un peu hautain dans sa façon de marcher ou de vous regarder, mais en vérité, il ne vous calculera peut-être pas. Vous ne serez qu'une personne sur son passage, un visage qu'il ne verra que quelques secondes dans sa journée, rien de plus. Sa confiance en lui l'a déjà mené à des situations dangereuses : en effet, il paraît parfois insolent. Ayant déjà vécu des misères aux USA, il n'a plus peur de se faire frapper ou maltraiter. Au contraire, il vous attendra et osera même vous provoquer.

Imprudent – naïf – curieux ₪ la curiosité est un vilain défaut, dit-on n'est-ce pas. Chez lui, cela dépend. Il n'est pas du genre à s'occuper de vos affaires, mais il se peut que ses oreilles traînent dans le coin. Sans le vouloir évidemment, il n'est pas du genre à écouter aux portes … quoi que … s'il entend quelque chose d'intéressant … Cela peut lui attirer des ennuis, et il ne s'en rend pas toujours compte. Il ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes, vivant à la seconde, étant peut-être trop confiant de ses actions …

distrait – naturel – observateur ₪ Cheolsu n'est pas de nature très superficielle. Au contraire, il est même plutôt naturel, dans ses faits, gestes et mots. Il ne se prendra pas la tête, on peut aller jusqu'à dire qu'il est spontané. Deux traits de caractère s'opposent dans sa personnalité : distrait et observateur. Comment expliquer … Si son regard paraît ailleurs et que ses pensées le sont aussi, cela n'empêchera pas son cerveau d'enregistrer le moindre détail sur vous. Un cheveux de travers, un bouton mal accroché sur votre chemise, un lacet dépassant de votre chaussure, une couleur inhabituelle sur vous … tout, il remarquera tout ce qui change ou ne devrait pas être sur vous. Cependant, il sait qu'il ne faut pas tout dire, et il ne veut pas paraître trop perfectionniste non plus. Il faudrait qu'il ait suffisamment confiance en vous pour oser vous faire une remarque. Évidemment, ce ne sera pas bien méchant.

Direct – égoïste – poli ₪ ses mots sont parfois crus, il ne les mâche pas et ne tourne pas dix fois sa langue avant de parler. Il dit ce qu'il lui passe par la tête, sur le moment, et peut-être devrait-il d'abord réfléchir. Il sait pourtant que certaines phrases blessent, que la vérité ne plaît pas et qu'on peut le détester pour cela, mais il n'y peut rien. C'est dans sa façon d'être et de parler, alors ne lui en voulez pas. D'autant plus que jamais il n'est grossier, toujours poli. En même temps … vu qu'il n'est jamais énervé … il n'a aucune raison d'être vulgaire.

Entêté – rancunier – lunatique ₪ ce sont certainement ses pires défauts. Sa rancune n'a aucun égal, elle surpasse tout. Il est vraiment très rancunier. Il faut éviter de parler de ses parents, ou même de lui dire qu'il a une vie facile parce que l'argent pue sur ses comptes, ou bien même le piquer sur les histoires d'amour. Ce sont des sujets très sensibles, et certains le trouveront même assez lunatique, du fait qu'ils ne comprendront pas son état d'esprit. Oh et quand il a une idée derrière la tête et qu'il veut quelque chose, il ne changera pas de pensée. Non, il est vraiment très entêté quand ça concerne ses envies, inutile même de l'en dissuader, ce serait se heurter à un mur.

vive le roi lion

my fucking story ₪ Au fond de la cour de l'école, assit sur un banc à l'ombre du soleil, il y avait ce petit garçon à l'allure calme et paisible. Il lisait un livre, dans lequel il se mettait dans la peau du héro. Il n'était pas rare qu'il sauve une princesse, et qu'il brave des dangers pour décrocher un baiser héroïque qui la réveillait d'un long sommeil. Au lieu de jouer, de crier et de courir dans la cour de récréation comme la plupart des enfants de son école élémentaire, il préférait de loin rester au calme, même si le bruit autour de lui ne le gênait pas. Il parvenait à se concentrer sur ce qu'il lisait malgré l'agitation en face de lui, et parfois même, les maîtresses venaient le chercher parce qu'il n'entendait pas la sonnerie qui annonçait la fin de ses rêveries. Cheolsu n'était pas un mauvais gamin, mais il n'aimait pas que l'on hausse le ton sur lui. Ses parents ne le faisaient jamais, il estimait que personne n'en avait donc le droit, et lorsque ses maîtresses le disputaient (bien que ce fut chose rare), il se contentait de répondre « si vous le disiez avec calme, je comprendrai tout autant. » Il faisait alors fermer la bouche à ses grandes dames adultes.

Cheolsu était le genre d'enfants qui avait ce qu'il désirait dans la minute où il le demandait, qui avait été couvert de jouets étant petit mais qui n'avait pas beaucoup d'amis. Ses parents n'étaient même pas présents à la maison, seule sa nourrice connaissait le gamin par cœur. Il se souvient encore aujourd'hui de cette demeure trop grande pour lui, mais idéal pour un cache-cache. Malheureusement, étant un gosse solitaire et peu entouré, il n'eut jamais l'occasion de s'amuser. Ce n'était pas un enfant triste, mais il ressentait ce manque constant qu'il ne parvenait jamais à combler. Les seuls moments durant lesquels il était heureux, ce n'était que lorsqu'il plongeait dans des histoires chevaleresques écrites en prose sur des pages blanches. Les années passèrent, et ses cadeaux changèrent : il ne voulait plus de jouets inutiles, de voitures, d'hélicoptères télécommandés, non, il souhaitait recevoir des livres. Lors de ses déplacements, son père se permettait de lui ramener des ouvrages en anglais, parce qu'il savait que d'ici deux ou trois ans, il serait capable de les lire.

En effet, le temps d'entrer au collège arriva bien vite, et Cheolsu s'y plut tout de suite. Il restait toujours l'élève solitaire, mais des camarades s'intéressaient à lui. Il était le favori des professeurs d'anglais, parce que, grâce à ses efforts pour lire les livres ramenés par son père, il avait fini par savoir le parler. Du moins, il savait l'écrire et comprendre pas mal d'expressions. Il avait tellement été impatient de lire les cadeaux de sa figure paternelle qu'il avait demandé à sa nourrice de lui apprendre la langue. Dans sa classe, il ne se souvient pas avoir été jalousé, au contraire, on demandait son aide, on l'admirait et il était connu de plusieurs classes. Il traînait quelques fois avec des élèves sympathiques, juste le temps de ne pas être seul durant les repas de la pause du midi. Il rencontrait souvent des élèves de classes supérieures, mais jamais il ne s'était senti inférieur à qui que ce soit. Il partait du principe que chacun avait son lot de difficultés et de compétences, il savait que chaque être était unique et que lui-même avait des faiblesses. Son point faible, même si l'on ne s'en rendait pas vraiment compte, était l'histoire et la géographie. Il aimait beaucoup plus les mathématiques, la littérature et les langues.

Il ne resta pas bien longtemps en deuxième année au collège, il passa directement à la troisième, celle qui précédait la dernière. Il était fier. Ses parents l'étaient également, même s'ils n'avaient pas le temps pour le lui dire. Ce fut durant cette année-là qu'il se mit à côtoyer un élève de dernière année. Il était du genre doux, patient, bien qu'un peu naïf, et encore aujourd'hui, il ne pourra oublier son prénom : Yongsun. À trop traîner avec ce garçon, il finit par en tomber amoureux. Un coup de foudre, non, mais leurs sentiments étaient nés progressivement. Cheolsu allait souvent chez son ami pour faire des devoirs, regarder des films ou des vidéos sur internet, ou simplement lire pendant que l'autre vaquait à ses occupations. Et chaque fois que Yongsun lui demandait pourquoi ils ne pouvaient pas aller chez les Yu, le plus jeune se permettait d'esquiver avec la plus grande finesse. Si bien que l'aîné finissait par oublier sur le moment. Ce fut tout naturellement qu'ils sortirent ensemble. Leur attirance l'un pour l'autre était indéniable, et le premier baiser fut échangé dans la chambre de Yongsun.

Presque une année entière, ils respiraient le bonheur, malgré leurs jeunes âges, Cheolsu savait ce que signifiait leur relation, et c'était la raison pour laquelle il ne voulait pas être surpris dans la maison de ses parents. Cependant, sur son bulletin scolaire, son relâchement se faisait ressentir. Certes, il était loin de frôler la moyenne, ayant des notes bien au dessus, mais il n'excellait plus autant qu'avant. Son père n'attendit rien pour chercher à savoir ce qui se passait dans la vie de son fils unique. Il ne tarda pas non plus à découvrir la relation homosexuelle de Cheolsu. Un soir, il rentra tôt des cours. Comme à son habitude, il voulut prendre quelques bouquins pour les lire chez son petit-ami, mais rien ne s'était passé comme il l'avait imaginé. Il pénétra dans le salon pour saluer sa nourrice, mais ce fut son père qui l'accueillit. Ce dernier se leva de son fauteuil et s'avança rapidement du garçon de 13 ans avant de le gifler. L'adolescent perdit son sourire, regardant avec surprise son parent en colère. Il ne comprenait pas. Pourquoi ? Qu'avait-il fait ? « tu me déçois. Qui es-tu ? Je ne te reconnais plus ! Je sais ce que tu fais lorsque tu n'es pas dans ta chambre ! Comment peux-tu faire ça à notre famille ! Tu es sale, tu ne mérite pas ton nom ! Je te laisse le choix : soit tu pars de cette maison, soit tu vas immédiatement arrêter cette relation. Tu devrais avoir honte ! Tu n'es pas mon fils, tu es un être immonde ! »

Cheolsu s'empressa de sortir de la maison. Ses larmes coulaient sur ses joues. Il avait mal, autant physiquement que mentalement. Il était détruit. Ses pas s'arrêtèrent dans le parc le plus proche et il posa ses fesses sur un banc afin d'extérioriser toute cette peine. Son père venait de le frapper. Sa relation avait été découverte. Il se sentait sale à présent, son père avait raison, il n'était pas normal. Ce genre de relations ne devait pas exister, il avait déçu ses parents et il n'y avait qu'une seule façon de remédier à ça, de faire pardonner sa faute. Ravalant ses larmes, le cœur battant, douloureux, ses pas le menèrent jusqu'à la maison des Bae. Malgré sa joue violacée et ses yeux rouges, il ne pouvait plus reculer. Le visage souriant de son petit ami lui donna envie de pleurer encore, et de se réfugier dans ses bras, de se faire réconforter, de se plaindre. Très vite, bien trop rapidement, l'expression joyeuse de Yongsun se décomposa à la vue du visage pitoyable du cadet. Cheolsu ne se démonta pas pour autant. « c'est fini. » lâcha-t-il de sa voix faible, cassée mais pourtant si sûr de lui. Sa détermination faillit se relâcher lorsque l'autre demanda pourquoi. « c'était amusant. Maintenant je suis lassé. C'est fini. »

Peu de temps après, les parents du garçon décidèrent de l'envoyer poursuivre une partie de sa scolarité dans un autre pays. Il n'eut pas vraiment le choix, mais ne refusa pas non plus. Il se contenta de serrer les dents et de ravaler ses larmes, de prendre un avion et de subir des changements. Dans sa nouvelle école, il devint le petit intello ; la personne que l'on n'aimait pas approcher, parce qu'il ne parlait pas, et préférait de loin ses bouquins aux échanges sociaux. Il n'avait un portable que pour donner des nouvelles à ses parents ; n'était même pas intéressé par les réseaux sociaux. Il cachait du mieux qu'il pouvait sa dépression. Être arraché de cette façon d'une personne si chère à son cœur … Certes, ce n'était qu'un gamin de 13 ans à cette époque, mais son intelligence dépassait cet âge.

Le lycée se passa tranquillement. Du moins, en apparence. Ses parents le rejoignirent rapidement aux USA lorsque son père tomba malade. Il l'était depuis quelques mois, mais son état s’aggravait et ils prirent la décision de venir en Amérique pour trouver une solution efficace. Or, un cancer généralisé ne se soignait plus, et le chef de famille savait que sa fin était proche. Cette période fut en réalité un enfer pour le jeune lycéen. Non seulement, il avait un an de moins que la plupart des étudiants, mais on avait décidé de le prendre pour cible. Il subissait des coups bas, nombreuses sont les fois où ses cahiers avaient finis à l'air, les pages déchirées emportées par le vent. Bref, les américains ne l'aimaient pas vraiment, et le lui faisaient savoir. S'il n'y avait eu que ça … Non, il pensait encore à ce garçon, Yongsun. Chaque jour de sa vie il avait imaginé des scénarios, tous plus impossibles les uns que les autres : s'enfuir ensemble, vivre chez lui, partir dans un autre pays en sa compagnie, se faire passer pour mort … Tout ceci pour échapper à ses parents. Lorsqu'il se permettait de rêver ainsi, la réalité le rattrapait bien vite : l'homosexualité, c'était mal et il ne devait plus jamais se laisser tenter par le diable. D'ailleurs, il n'avait plus été attiré par un seul homme. Cela avait fini par le dégoûter lui-même.

Il était bon en tout au lycée : dans toutes les matières, et continua dans la littérature. Parce que c'était ce qui le passionnait. Ce fut cependant difficile de garder un semblant de bien-être, au moins il semblait bien physiquement. Son père avait des crises, le frappait parfois pour rien, l'accusant de sa maladie. Il lui répétait souvent que si Cheolsu ne s'était pas laissé toucher par un homme, jamais il n'aurait été maudit ainsi. Le jeune homme avait fini par désirer sa mort, il voulait qu'il crève, qu'il se fasse punir pour n'avoir jamais été présent pour lui durant son enfance, de prendre son rôle de père bien trop tard lorsqu'il était heureux, et de lui laisser cette entreprise de commerce international qu'il ne voulait pas. Sa mère, elle … N'était là que pour la décoration. Elle ne servait à rien. Elle passait son temps à claquer de l'argent dans des vêtements, ses ongles et ses cheveux, dans des spa, des hôtels et des vacances.

La figure paternelle disparut un peu avant que Cheolsu ne passe son bac. Cela ne lui fit ni chaud ni froid. En réalité, cela le soulageait d'un poids, même s'il savait qu'il ne serait pas débarrassé de lui aussi facilement. Il avait des devoirs, envers sa famille, il le savait, mais le fait de ne plus avoir la pression de son père derrière ses fesses, le rendait plus léger. De plus, il héritait de la fortune de son père et privait sa mère de ce qu'elle aimait le plus : l'argent. Peut-être qu'elle ferait semblant de penser à lui de temps en temps. Retour en Asie, il avait son diplôme et pouvait enfin poursuivre ses études tranquillement. Par principe, ou peut-être par habitude d'obéir aux ordres de son père, il prit la filière qui correspondait le mieux à ses compétences, et non à ce qu'il aimait faire. En vérité, à part lire, il ne savait pas réellement ce qu'il appréciait. Quel genre de cafés, de chocolats, de thés. De pâtisseries, de bonbons, de gâteaux. Il se contentait simplement de suivre la foule sans se poser de questions, il mangeait ce qu'il y avait dans les cantines, mais il avait décidé de faire taire cette période et d'en commencer une nouvelle. Il avait pour objectif de découvrir ses goûts.

Malheureusement, cela ne se passa pas comme il le voulait. La première année, il ne pensa à rien d'autre qu'à ses études. Comme toujours, fourré dans des romans ou dans ses bouquins de cours, il n'avait pas d'autres occupations. Le plus clair de son temps, il était soit dehors, dans un coin, soit dans la bibliothèque des environs. Puis un jour, il allait en cours, traversant un couloir bondé de monde. Il essayait de se faire discret, mais c'était difficile. Un garçon le bouscula et lorsqu'il releva les yeux sur lui, sur son regard noir, il le reconnut immédiatement. Pourquoi parmi toutes les écoles du monde, de Corée du Sud … Pourquoi fallait-il qu'ils se retrouvent au même endroit ? Cheolsu n'avait pas réfléchit plus longtemps et s'était enfui. Il ne s'était pas préparé à lui faire face, pas si tôt, pas maintenant. Il n'était pas prêt à affronter son histoire de cœur. 6 ans s'étaient écoulées depuis leur amourette. Autant de temps passé loin l'un de l'autre.

Il avait été difficile pour Cheolsu de fréquenter Yongsun au départ. Parce qu'il avait du mal à le regarder en face après les cruels mots qu'il lui avait dit lors de leur dernière rencontre. Certes, ils n'étaient que des gamins à l'époque, mais Cheolsu n'avait pas vraiment l'habitude de parler de cette façon, d'être aussi méchant. Il n'avait pas ce fond en lui, malgré la vie dure que son père lui avait fait mener. Alors après plusieurs mois, il se permit de rencontrer Sun quelques fois. Plus le temps défilait, plus ils voulaient passer du temps ensemble, et leurs rencontres s'allongèrent. Mais ce n'était plus comme avant. Tout avait changé. Eux avaient changé. Cheolsu recevait quelques fois des nouvelles de sa mère, mais en vérité, il ne lui donnait que très peu d'argent. Il prévoyait de vendre l'entreprise de son père, une fois qu'il en serait capable et lorsqu'il aurait terminé ses études, pour enfin découvrir le métier dans lequel il se voyait jusqu'à la fin de sa vie. Pour le moment cette école étrange lui plaisait, et il n'était pas prêt de la quitter.  


Dernière édition par Yu Cheol Su le Sam 19 Sep - 21:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
target of diamonds

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 44
POINTS : 81
ICI DEPUIS : 09/09/2015
COEUR : closed . f*cking & forever closed .
OCCUPATIONS : design' student | pub' waiter


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 11:36

Bienvenue



I hurt myself today to see if I still feel
I focus on the pain, the only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 15:31

merci
Revenir en haut Aller en bas
4 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 265
POINTS : 198
ICI DEPUIS : 14/07/2015
AGE : 23

COEUR : Je m'aime
OCCUPATIONS : Bachelor en sport. Directeur de sa petite magouille : drogues, réalisateurs de films pornos. Acteur aussi


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 15:40

Bienvenue bo goss


★ Heo Kyusik


Viens petit, viens.

notice me sunbae


Proud to be clubs

Revenir en haut Aller en bas
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 15:47

merci
Revenir en haut Aller en bas
7 of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 21
POINTS : 21
ICI DEPUIS : 23/08/2015
AGE : 24


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 18:21

Ma déesse ♥️♥️♥️ xD

Comment ça tu viens pas chez les spades? :O

Mais bienvenue quand même
Revenir en haut Aller en bas
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 20:04

oh oui je suis ta déesse ! mon dieu ce que j'aime ce surnom en fait ! ♥️♥️

je vais en fonction de ma personnalité fufufu !

merci pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 22:18

et ma carte, c'est ...
Revenir en haut Aller en bas
you win or
you lose

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 206
POINTS : 100
ICI DEPUIS : 03/06/2015
COEUR : SERGE LE LAMA
OCCUPATIONS : Battre les cartes jusqu'à saigner des mains.


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 22:18

Le membre 'Yu Cheol Su' a effectué l'action suivante : Quelle carte as-tu trouvé?

'Carte' :
Revenir en haut Aller en bas
workalcoholic

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 47
POINTS : 201
ICI DEPUIS : 13/09/2015
COEUR : It's like I fell in love with him up from everlasting
OCCUPATIONS : Avocat au barreau de Busan


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Sam 19 Sep - 23:46

Moi je crie complot il y une malédiction chez les verts, il n'y a presque que des basses cartes.
Bienvenue sinon ~
Revenir en haut Aller en bas
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Dim 20 Sep - 0:14

je vais me révolter si c'est un complot !

merci ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Ex Diamond

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 34
POINTS : 52
ICI DEPUIS : 30/08/2015
AGE : 30

COEUR : Open source.
OCCUPATIONS : Professeur Marketing depuis 1 an dans votre belle université.


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Dim 20 Sep - 12:59

four shades of cards


tu es validé(e) cornichon
BIENVENUE CHEZ LES CLUBS


★ - 1ère étape: petite patate, tu as enfin terminé ta présentation. Congrats!!! mais ce n'est que le début de l'enfer mouahahah ! Tout d'abord, il faut aller te trouver un boulot, des études, un endroit pour faire dodo et un club si tu es un étudiant ici.
★ - 2ème étape : si tu veux être so cool #2015 tu peux te créer un compte tinder, instagram et même avoir un phone par ici. Avoir une fiche pour les liens c'est mieux, si tu veux pas être alone dans la vie, alors touch.
★ - 3ème étape: pour terminer cette belle fiche, le flood et les jeux sont à ta disposition here et en plus, le flood Clubs t'attend les bras ouverts

★ - LE MOT DE LA FIN: Par chance tu seras le dernier #2 des verts :slay:

Et remember: un corps sain, dans un cornichon.
:slay:



Faites vos jeux

Revenir en haut Aller en bas
2 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 36
POINTS : 54
ICI DEPUIS : 19/09/2015
COEUR : just for yongsun ...
OCCUPATIONS : 2ème année de master en LVEA


MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile Dim 20 Sep - 17:14

merci pour la validation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: yu cheol su ✗ i like it, when you smile

Revenir en haut Aller en bas
 
yu cheol su ✗ i like it, when you smile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nam Cheol Soo ft Park Chan Yeol
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» Sengoku Basara X Cross (Namco System246-256)
» [Blog] Derrière la scène: La Smiley attitude !!! La suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: test de personnalité :: ∞ la carte d'identité :: ∞ Présentations validées-